© Robert Ramos - Fundació Hospital de Sant Pau

Les sites de Catalogne classés à l'UNESCO

La terre et les époques ont façonné le patrimoine catalan, et ont ponctué son histoire à travers les âges. La Catalogne se rend digne de cet héritage en le préservant et en mettant tout en œuvre pour le faire découvrir aux petits et grands curieux ! Et 2018 étant l’année de la culture en Catalogne, c’est le moment d’en profiter pour partir à l’aventure.

De la Costa Daurada aux Terres de l’Ebre, en passant par le Val d’Aran : de nombreux lieux, fêtes et plats considérés comme patrimoine commun de l’humanité ont été recensés au patrimoine mondial de l’UNESCO. L’organisation des nations unies a estimé qu’11 sites s’inscrivaient dans cette démarche en témoignant de la créativité et de la singularité propre à l’identité catalane : un beau palmarès !

Ces petites pépites valent le détour, alors autant en faire profiter le plus grand nombre. Vous voulez en savoir plus, histoire de savoir quelle sera LA visite à ne pas manquer ? On vous emmène pour un tour des incontournables catalans inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO !

Barcelone et alentours
© Pep Daudé

Barcelone et alentours

On commence par les monuments façonnés par l’œil et les idées novatrices de Gaudí, et on vous emmène d’abord au parc Güell ! À quelques pas, se trouve la Sagrada Familia avec la façade de la nativité et sa crypte. Vous voyez les détails de cette architecture monumentale ? De la vraie dentelle ! Si vous aimez flâner dans les rues : faites vous plaisir, ouvrez les yeux et attardez vous sur la Casa Milà, la Casa Batllo et la Casa Vicens. Si elles ont chacune leur petit quelque chose, toutes revêtent la patte de leur créateur moderniste.
Si vous partez en balade aux alentours de Barcelone ne manquez pas de passer par Santa Coloma de Cervello. Le quartier de la Colonia Güell accueille une crypte qui vaut le détour !

Un autre grand nom est à évoquer quand on parle d’architecture remarquable, il s’agit du célèbre Lluís Domènech i Montaner. « Deux salles, deux ambiances » : on vous emmène d’abord dans le palais de la musique catalane. Entre sculptures, mosaïques, vitraux de couleurs et ferronneries… Il y a de quoi voir ! L’hôpital de Sant Pau est aussi à découvrir, c’est un vrai monument d’art nouveau.

Costa Daurada
© Pep Escoda Borràs

Costa Daurada

Descendez vers la Costa Daurada pour faire un bon dans le temps : nous voilà à l’époque romaine où Tarragone s’appelait encore Tarraco ! Promenez-vous le long des murailles romaines et ne manquez pas de passer par l’amphithéâtre romain. Si vous avez envie de grand air, faites une halte au temple romain, avec ses colonnes vertigineuses pour ensuite faire un tour au forum colonial et au théâtre romain qui se trouvent en face.
Voici d’autres suggestions de visites sur la Costa Daurada : la carrière d’el Mèdol, l’arc de Triomphe de Berà, la tour des Scipion, l’aqueduc “Les Ferreres”, la villa Romaine de Centcelles ou encore la villa Romaine els Munts.

Côté architecture d’exception, non loin de Tarragone, se trouve Vimbodi avec le monastère royal de Santa Maria de Poblet. L’endroit se visite depuis la porte royale : prenez le temps de découvrir les anciennes dépendances monacales et découvrez les petits secrets du monastère cistercien habité, qui est aussi le plus grand d’Europe !

Pirineus
© Adrià Ropero

Pirineus

Pour continuer dans le registre de l’architecture monumentale, on prend la route direction les Pyrénées catalanes pour admirer l’ensemble d’églises romanes parsemées dans la Vall de Boí ! Avec le style moyenâgeux de ses églises, la vallée reflète le style roman en milieu rural. Vous ne trouvez pas séduisant de découvrir ces fragments d’histoire en serpentant à travers la vallée ?

Attardez-vous au village d’Erill la Vall, où se trouve l’église de Santa Eulàlia dotée d’un clocher monté sur 6 niveaux. Poursuivez ensuite sur la route médiévale de Taüll où vous trouverez l’église de Santa Maria édifiée dans un style lombard et entourée par diverses constructions médiévales. C’est ici que se trouve aussi la célèbre église Sant Climent, connue pour son clocher majestueux ! Dans la vallée vous trouverez d’autres églises qui valent aussi une petite photo souvenir : Sat Joan à Boí, Sant Feliu à Barruera, Santa Maria à Cardet, Sant Quirc à Durro et l’Assumpció del Cóll.

Arc méditerranéen
© Miguel Raurich

Arc méditerranéen

Les peintures rupestres sont des beaux témoignages de notre passé et des origines de la civilisation humaine ! Entre art abstrait et personnages stylisés, voici une balade qui pourrait bien plaire aux amateurs d’Histoire.

Saviez-vous que l’arc méditerranéen de la péninsule ibérique héberge le plus grand ensemble d’art rupestre d’Europe ? Au total, c’est une soixantaine de peintures à découvrir pour les férus d’art ! Entre les grottes, les cavernes, les roches se dissimulent des trésors : à vous de les dénicher. On vous conseille également de faire un tour du côté des montagnes de Prades, où les grottes de la Serra de Godall vous dévoilent leur secret. Petit bonus : passez par la Roca dels Moros en chemin, vous ne serez pas déçus de ce voyage dans le passé !

Les Castells
© Gemma Miralda

Les Castells

Les castells, ça vous dit quelque chose ? Ces tours humaines sont une véritable institution en Catalogne ! Considéré comme un sport et une tradition emblématique, les castells originaires de Tarragone étaient initialement composés de quelques personnes à l’occasion des bals populaires. La tradition s’est depuis perpétuée de génération en génération, pour le plus grand plaisir des spectateurs !

Chaque casteller, homme ou de femme, a un rôle précis à jouer dans la confection de cette impressionnante tour humaine. Mieux vaut être organisé : chaque tour nécessite entre quelques dizaines et une centaine de castellers ! Aujourd’hui, on compte en Catalogne plus de 13 000 castellers répartis en une centaine groupes. En plus de jouer les équilibristes, les castellers revêtent une couleur propre à leur groupe. Résultat : c’est un vrai festival de couleurs qui se crée à chaque compétition de castellers !

Patum de Berga
© Lluís Carro

Patum de Berga

Si vous passez par la ville de Berga dans la région du Berguedà entre mai et juin, ne manquez pas la Patum ! Cette célébration a lieu chaque année depuis le Moyen-Âge, et son origine remonte aux processions qui avaient lieu à l’occasion de la « fête Dieu ». Aujourd’hui cette fête populaire perdure, et est devenue un rassemblement incontournable !

Au programme de cette fête haute en couleur et en lumière : une parade où des géants déambulent dans la ville, des animations pyrotechniques qui éclairent la ville de mille feux et beaucoup d’autres animations qui emplissent les ruelles de Berga d’une ambiance… théâtrale ! L’inscription de cette fête au patrimoine immatériel de l’humanité par l’UNESCO date de 2008, et une chose est sûre : chaque année on a hâte d’y être.

Falles del Pirineu
© Oriol Llauradó

Falles del Pirineu

La fête du feu qui se déroule lors du solstice d'été est un événement majeur dans les Pyrénées catalanes ! Célébrés dans pas moins de 63 villages pyrénéens, les Falles del Pirineu annoncent l’arrivée des beaux jours et le retour du soleil.

La place centrale des villages devient alors le rendez-vous des petits et grands qui viennent se réchauffer devant un feu géant. Toutes les générations se retrouvent pour danser en entonnant en cœur des chants traditionnels, d’autres fabriquent des torches pour se balader dans le village et chacun se régale avec des délices sucrés ! De quoi vous mettre l’eau à la bouche, et vous inspirer pour votre prochaine escapade catalane.

Cuisine méditerranéenne
© Pere Pons

Cuisine méditerranéenne

Avis aux gourmands : la Catalogne est réputée pour ses nombreuses spécialités gastronomiques et ses mets raffinés. Quoi de mieux qu’un bon repas à la sauce catalane pour partager un moment de convivialité ?

Le pa amb tomàquet, l’huile d’olive, les fruits, les céréales, le vin… Ces spécialités montrent le métissage culturel et géographique de la culture catalane ! Chaque plat vous emmène à la rencontre d’un territoire à travers votre assiette. C’est ainsi que la gastronomie catalane a acquis un statut particulier dans la cuisine méditerranéenne, et a fait émerger des chefs réputés dans le monde entier. Ces petites pépites gustatives se retrouvent un peu partout en Catalogne, il suffit de s’y balader ! Au détour d’un marché aux étals colorés, à l’entrée d’un bar à tapas, en terrasse ou devant une bonne table : humez les odeurs alléchantes d’une cuisine gorgée de saveurs. Vous avez l’eau à la bouche ? À vos marques, prêts, dégustez !

Routes touristiques

© Adrià Ropero
Moyen age monumental
Art roman
Art gothique
Saint jacques
Chemindesbonshommes
Chemin ignacien
Route cistercienne
Route juive

On vous propose de partir aux origines de la naissance de la Catalogne : vous êtes prêts à faire un bond dans le Moyen-Âge ? Arpentez le territoire de comtés en comtés pour découvrir comment se sont traduites les influences médiévales de la Catalogne d’antan. On prend la direction des Pyrénées comtales où la route jalonnée de reliques ravira les amateurs d’histoire. Au programme : une combinaison de panoramas à couper le souffle et d’architecture romane monumentale !

Au cours de cette escapade d’un autre temps, vous pourrez vous délecter de l’ensemble médiéval de Gérone, où les vielles pierres vous racontent quelques secrets. Prenez de la hauteur au cœur de l’emblématique monastère de Sant Pere de Rodes qui semble tutoyer les montagnes dans le comté d’Empuries. Ne passez pas non plus à côté de la cité comtale de Besalú qui vous donnera l’impression de voyager dans le temps ! En passant devant la montagne du Perdrafoca qui semble vous guetter du coin de l’œil dans le comté de Berga, arrêtez-vous dans l’église Sant Quirze de Pedret histoire d’admirer les fresques qui habillent les murs comme témoin du temps. Vous pourrez continuer sur cette note enchanteresse en vous délectant la quiétude qui règne dans le cloître de la cathédrale de la Seu d’Urgell.

Faites ensuite le plein de verdure et de grands espaces en serpentant entre l’ensemble des églises romanes de la Vall de Boí. Pour les plus gourmands, n’hésitez pas à vous arrêter dans la dynamique ville de Vic qui abrite de nombreuses infrastructures aux accents médiévaux. Faites aussi un tour sur son marché : il est riche d’étals alléchants. Petit bonus : vous pouvez y trouver de la bonne charcuterie qui est la spécialité de la ville. Quoi de mieux pour clore ce délicieux périple ?

Née aux alentour de l’an 1000 aux confins des Pyrénées, la Catalogne s’est construite autour de l’influence artistique romane. Le Val d’Aran se rend digne de ce précieux héritage provenant de Lombardie en continuant à préserver les merveilles portant l’empreinte du courant artistique roman !

Si vous voulez voir un décor monumental dans un écrin de verdure, serpentez entre les églises romanes de la vallée de Boí inscrites au patrimoine mondiale de l’UNESCO. L’ensemble illustre parfaitement l’art roman en milieu rural. De l’endroit émane une quiétude sans pareil où les églises, merveilleusement conservées se fondent dans le décor pour créer une symbiose entre nature et architecture. Notre petit coup de cœur c’est la célèbre église de Sant Climent de Taüll avec son clocher carré de six étages qui s’élance dans les airs.

Le petit plus, c’est que tout au long de la route vous pouvez vous laissez émerveiller par les 8 églises qui constituent l’ensemble de la vallée. Dans certaines d’entre elles vous y verrez des fresques courir le long des murs pour réveiller votre âme d’artiste. Si vous voulez en voir un peu plus, sachez qu’une partie des fresques a été conservé à Barcelone dans le musée national d’art de Catalogne.

Pour les plus sportifs, il y a aussi l’ermitage de Sant Quirc de Durro, posé sur une crête de 1500m d’altitude : faites chauffer vos jambes et préparez vos yeux à l’approche de ce paysage vertigineux !

La période gothique est sans conteste celle qui a fait émerger des splendeurs dans le domaine des bâtiments civils de Catalogne ! On pense notamment aux fameux Drassanes (les arsenaux) et au Saló del Tinell à Barcelone, tous deux connus pour leurs voûtes interminables.

On ne peut évoquer l’art gothique sans parler de cathédrale : un élément central de la vie urbaine à l’époque moyenâgeuse. Cet art s’exprime dans les villes de Barcelone, Gérone, Lleida, Tarragone et Tortosa. Allez faire un tour dans ces vestiges d’un autre temps pour mieux comprendre l’évolution du style gothique en Catalogne à travers les siècles. On a un petit faible pour la cathédrale de Gérone sur la Costa Brava, qui, juchée sur de hautes marches, semble dominer la ville avec grâce et bienveillance. Ce bijou d’architecture médiéval construit à partir d’une ancienne cathédrale romane en impose avec sa grande nef de 23 mètres, c’est d’ailleurs la plus large du monde ! Ne soyez pas timide : si l’intérieur est somptueux, derrière les portes se cachent d’autres merveilles qui ne demandent qu’à être admirées.

Tant que vous êtes sur la Costa Brava, allez visiter l’un des plus beaux spécimens du gothique catalan : Santa Maria del Mar situé à Barcelone. Avec sa grande rosace, la basilique semble pleine de promesses et vous avez raison de vous attendre à quelque chose de grandiose ! À l’intérieur les voûtes, hautes à vous en donner le tournis, sont majestueuses et aiment changer de couleur au gré de la lumière qui transperce les vitraux : un doux moment de poésie dans la quiétude de votre visite.

Le mythique chemin de Saint-Jacques de Compostelle remonte au 9ème siècle, période à laquelle la route était déjà un lieu fréquenté par les pèlerins dont l’afflux détermina la création d'églises, de monastères, d'auberges et d'hôpitaux. Si les guerres successives mirent momentanément un terme à la coutume du pèlerinage, elle reprit ses lettres de noblesse au 20ème siècle.
Les marcheurs rejoignent désormais les pèlerins dans une démarche commune de quête spirituelle avec un goût prononcé pour la culture. Rien de bien étonnant lorsque l’on voit les richesses qui jalonnent le chemin de Saint-Jacques de Compostelle déclaré site du patrimoine mondial par l'UNESCO en 1993 !

Partez du bord de mer pour aller à la découverte de terres marquées par l’histoire, puis quittez le Port de la Selva, où le monastère de Sant Pere de Rodes était jadis le lieu de pèlerinage le plus important de la péninsule ibérique. Le chemin vous conduit jusqu’à Figueres et ses accueillantes ramblas, il vous amène ensuite à traverser des villages traditionnels où les ruines romaines et les églises baroques vous plongent dans le passé faste catalan. En poursuivant sur cette route rurale, imprégnez-vous de la nature et des centres agricoles et sans vous en rendre compte, vous êtes déjà arrivés au centre médiéval de Gérone. Continuez votre chemin où défilent sous vos yeux des villes de charme comme Olot. Puis, à votre arrivée à Vic, prenez le temps de baigner dans son ambiance conviviale pour reprendre des forces et vous délecter de ses délices gastronomiques. Vous êtes prêts à repartir ? Alors laissez-vous guider par Dame Nature et ses forêts de chênes qui vous escortent au monastère de Sant Benet de Bages. Continuer la route jusqu’à voir un ensemble harmonieux de roches se détacher du paysage : vous êtes à Montserrat, un haut lieu du patrimoine cultuel et religieux de Catalogne. Prenez le temps d’admirer le monastère bénédictin de Santa Maria coincé entre les rochers : incroyable non ?

Passez ensuite par Igualada, qui abrite la basilique de Santa Maria et où la combinaison entre renaissance et baroque respire l’équilibre. S’en suit quelques villages traversés par des ruelles aux accents médiévaux comme Vergós camí de Cervera. Vous êtes désormais dans l’important complexe médiéval de Lleida et c’est l’occasion de prendre de la hauteur au temple gothique de La Seu Vella : le panorama valait bien une grande marche ! Dernière étape : la ville d’Alcarràs. Encore un petit effort, vous êtes bientôt arrivés.

Avis aux amoureux de la nature : le chemin des bons hommes est tout indiqué pour les marcheurs aimant à rêver entre paysage de montagne et plaine verdoyante ! 199 kilomètres d’immensité vous attendent, ponctués de sites d’intérêts faits de vielles pierres, d’histoires et de légendes. Cet itinéraire trans-pyrénéen était à l’origine utilisé au 11ème siècle par les Cathares, appelés aussi « les bons hommes », pour fuir la guerre et s’établir en Catalogne.

Revivez leur périple en marchant une dizaine de jours entre Foix et Berga où vous attend le sanctuaire de Queralt qui, perché à plus de 1200 mètres d’altitude, vous offre des panoramas exceptionnels en guise de bienvenue. Gorgez vos poumons d’air pur avant de reprendre la route jusqu’à Gósol : ce petit village fortifié a conservé sa tonalité médiévale. Vous y trouvez des auberges de montagne traditionnelles et surtout les ruines du château des barons de Pinós. Dirigez-vous ensuite vers la ville de Bagà où l’ancienne demeure des barons de Pinós requalifiée en centre d’interprétation du catharisme vous aidera à comprendre les origines du chemin des bons hommes.

Au cours du périple, vous pourrez voir le refuge de Sant Jordi mais aussi la ville de Bellver de Cerdanya et son vieux bourg du 8ème siècle dont la place bordée d’arcades n’a rien perdu de son charme. À deux pas, se trouve l’église Santa Maria de Talló, construite dans un style roman typique de la Cerdagne. Vous passez aussi par Mérens-les-Vals dont les sources d’eaux chaudes seront un vrai réconfort pour vos pieds ! Tous vos efforts seront récompensés à votre arrivée à Montségur où son célèbre château vous attend perché sur un immense caillou. Le chemin des bons hommes correspond au GR-107. La route est longue, alors si vous voulez économiser vos pieds sachez qu’il est possible d’en réaliser une grande partie à cheval ou en VTT. Alors quel moyen de transport choisissez-vous ?

Le chemin ignatien débute en France et s’achève en Catalogne avec des étapes qui s’étendent des Terres de Lleida jusqu’à la Catalogne centrale, en passant par les régions de Segrià. Ce chemin de pèlerinage allant du pays basque jusqu’à la grotte de Manresa est ponctué de lieux à visiter et entouré d’une spiritualité apaisante. Débutez l’épopée en partant de Frago pour rejoindre Alcarràs via l’ancienne route royale d’Aragon : c’est la première ville catalane du chemin ignatien.

Poursuivez le périple jusqu’à Lleida, traversez le vieux pont sous lequel coule paisiblement la rivière Segre et profitez du vieux quartier fortifié. Il y a plus d’une belle chose à voir : on pense par exemple à la nouvelle cathédrale de Seu Nova ou encore à l’hôpital de Santa Maria, mais si on a bien un conseil : c’est de vous rendre à la Seu Vella qui domine la ville. Ce joyau architectural représente parfaitement la Catalogne occidentale et étonne les visiteurs avec son clocher de 70 mètres de haut. Après les merveilles de la pierre, vous voyez celles de la terre en empruntant la route de l’huile bordée d’oliviers et d’arbres fruitiers qui s’épanouissent en automne.

Passez par des villages typiquement ruraux comme celui de Bellpuig connu pour son monastère franciscain Sant Bartomeu et son cloître gothique déclaré actif culturel d'importance nationale en 1985. Allez ensuite à Verdú qui, au delà de sa célèbre poterie, est une ville de charme par et demande à se visiter : château, sanctuaire, musée, église… Vous avez l’embarras du choix !

À Cervera, prenez le temps de flâner dans le quartier médiéval de cette ville fortifiée avant d’emprunter une route traversée par des champs et délimitée par des murs en pierres sèches ainsi que des extensions d’oliviers et d’amandiers. N’est-il pas agréable de baigner dans une campagne généreuse pour aller jusqu’à Igualada ? Poursuivez ensuite jusqu’à Montserrat où vous reprendrez une dose de spiritualité : c’est la halte par excellence pour les pèlerins ignatiens qui traversent la Catalogne. L'itinéraire continue jusqu'à Manresa, où des bâtiments médiévaux et des résidences baroques vous accueilleront. Vous voyez le bout du tunnel, ou plutôt l’entrée de la grotte de saint Ignace, où se tient l’actuel centre de spiritualité !

La route cistercienne est une grande randonnée (GR 175), et le fruit d’un héritage artistique et culturel des régions possédant des monastères cisterciens. La route s’étire du comté de l’Alt camp à Urguell en passant par Conca del Barberà. Le circuit relie les trois plus beaux monastères d’Europe (Poblet, Santes Creus et Vallbona de les Monges). Au cours des 100 kilomètres de chemin, vous croiserez sur votre route des fragments d’histoire et de traditions qui s’expriment à travers la culture et la gastronomie. On y va ?

On commence en grande pompe avec l’abbaye de Poblet qui est le plus grand monastère cistercien habité d’Europe. L’endroit se compose de trois bâtiments délimités par une muraille et dont les choix d’architecture correspondent à l’art de vivre d’antan où la prière collective et le travail agricole rythmaient la vie des moines. Voilà pourquoi on parle de style cistercien : une manière sobre de construire, comme pour nous dire qu’il vaut mieux voir la vie sans fioriture.

Vous allez ensuite découvrir Vallbona de les Monges qui a pour particularité d’être le seul monastère cistercien féminin où vit une communauté de nonnes depuis plus de 850 ans. Laissez-vous séduire par son architecture fine qui représente parfaitement la transition entre art roman et gothique : la preuve avec les galeries du cloître dont les divers courants artistiques ne les empêchent pas d’insuffler à l’ensemble une harmonie bienfaitrice.

La dernière étape de ce périple dédié aux abbayes se trouve à Tarragone, avec le monastère de Santes Creus. Contrairement aux deux autres, l’édifice n’est pas habité, ainsi vous serez libre de déambuler dans chaque recoin de cet endroit magique pour vous imaginer la vie monacale d’antan. Appréciez la beauté du cloître et de ses carrés de verdure propices à la quiétude : rien d’étonnant quand on sait que le monastère est devenu un centre d’étude spirituelle.

Dès le premier siècle, après la destruction du deuxième temple de Jérusalem, de nombreux juifs s’installèrent dans la péninsule Ibérique. En prenant ses marques sur ces terres nouvelles, la communauté juive occupa un rôle de premier ordre dans la vie publique entre le 12ème et le 14ème siècle. Après cette période, ses efforts s’effondrèrent et le peuple juif fut expulsé du territoire.

Aujourd’hui on rend à la communauté ses lettres de noblesse en remettant à l’honneur les principaux édifices des quartiers juifs, dont la réhabilitation récente rappelle comment était la Catalogne juive à l’époque médiévale. Pour vous imprégner de cette ambiance, allez à Gérone où une importante communauté juive y était établie pendant 600 ans. Amusez-vous à vous perdre dans le dédale des ruelles, couvertes où se cache le marché juif de la via Augusta. Pour les férus d’histoire un musée qui retrace l’histoire du peuple juif dans la Catalogne médiévale.

Poursuivez la route jusqu’à Besalù la médiévale, puis direction Barcelone où vous découvrirez comment la communauté a marqué les quartiers de la ville jusqu’à ce que le « Call » (quartier juif), devienne un véritable jeu de piste où de nombreux éléments sont un clin d’œil à la période faste juive.

À Tortosa, dans les Terre de l’Ebre, l’ancien quartier juif marqué par les vielles pierres est un petit labyrinthe où l’on se perd volontiers. Le nouveau quartier est quand à lui agréable pour faire des promenades au détour des nombreuses reliques juives qui croiseront votre route comme la synagogue, le château de la Suda...

Terminez votre découverte de la Catalogne juive à Montblanc où vous verrez la synagogue, le marché et les thermes. Et un dernier petit conseil pour la route : si vous y êtes de passage en mars, n’oubliez pas de célébrer la Saint Jordi : une fête médiévale chargée de surprises et de découvertes qui feront le bonheur des petits et de grands !

Sites Culturels

© Ramón Gabriel - ACT

Casa-Museu Amatller

Passeig de Gràcia, 41 - 0800, Barcelona

Si vous passez par le quartier du Paseo de Gracia à Barcelone, vous serez servi côté architecture où les œuvres des représentants phares du modernise se côtoient ! Au numéro 35 vous verrez la casa Lleó Morera construite par Domènech i Montaner, au numéro 43 la Casa Batlló résulte du travail du célèbre Antoni Gaudí.

Notre petit conseil c’est de vous attarder au numéro 41 à la Casa Amatller que vous ne pourrez pas manquer avec son toit en forme d’escalier. Cette maison construite par Josep Puig i Cadafalch en 1900 est une commande d'Antoni Amatller, un propriétaire d'une usine à chocolat. Regardez la façade avec attention pour ne rien manquer des éléments néogothiques et flamands qu’elle revêt. Pour sublimer l’ensemble plusieurs techniques artistiques ont été utilisées : fer forgé, ébénisterie, céramique et sculpture il y en a pour tout les goûts !

Centre de Cultura Contemporània de Barcelona (CCCB)

Montalegre, 5 - 08001, Barcelona

Le CCCB (Centre de Culture Contemporaine de Barcelone) est un musée contemporain dédié à la recherche créative et rythmé entre les expositions thématiques, les événements et les festivals. Dans ce temple de la culture contemporaine les arts de toutes natures sont mis en valeur (arts visuels, littérature, philosophie, cinéma, musique, prestations scéniques et l'activité transmédia) et se rencontrent par le biais d’un programme interdisciplinaire. La CCCB travaille avec des institutions et des agents internationaux, des artistes, des groupes de créateurs, des conservateurs et des agents culturels indépendants de la région de Barcelone. Il ne vous reste plus qu’à venir constater par vous même le travail de ces passionnés d’art !

Cosmocaixa

Isaac Newton, 26 - 08022, Barcelona

Au pied de la Montagne Tibidabo, se trouve le Cosmocaixa ; un bâtiment vitré et aéré. Ce musée est destiné à la popularisation de la science via l'expérimentation interactive. Avis donc à ceux qui voudraient jouer les scientifiques en herbe le temps d’une visite agrémentée d’activités et d’expériences ! Vous pouvez aussi assister à des expositions permanentes : le “mur géologique” vous permet d’observer les caractéristiques de la terre, le “Bois inondé” est une reproduction du bois de l’Amazone, la “Salle de la matière” raconte l’Histoire depuis la période du Big Bang…

Pour les globe-trotters, il y a aussi des expositions dédiées aux voyages, des conférences et autres activités éducationnelles…

El Born Centre de Cultura i Memòria

Plaça Comercial, 12 - 08003, Barcelona

Si vous êtes sur la place « Comercial » de Barcelone, vous apercevez certainement un grand bâtiment en fer datant de 1876. Celui qui était utilisé pour organiser les halles a laissé les étals de côté pour devenir un centre culturel !

Dans l’enceinte du site et après un long remodelage, l’endroit est organisé comme un site archéologique dans lequel vous pouvez voir les restes des maisons démolies en l'an 1700 pour construire une prison. L'objectif principal du centre culturel est de rappeler les faits historiques de la guerre de 1714 et ses conséquences sur Barcelone et la Catalogne dans sa globalité.

En plus de vous faire faire un bon dans le passé, le site propose des conférences, des journées littéraires, et même des œuvres théâtrales ou des concerts : original comme lieu de divertissement !

Fundació Antoni Tàpies

Carrer d'Aragó, 255 - 08007, Barcelona

Ouverte en 1990, le rôle de la fondation créée par l’artiste Antoni Tàpies s’oriente sur la promotion de l'art moderne et contemporain. Avant même de passer le seuil de la porte, on peut dire que le bâtiment annonce la couleur avec sa façade extérieure couronnée d'une impressionnante œuvre de Tàpies intitulée « Nube y silla » (Nuage et chaise) !

Vous y trouvez une collection de 300 pièces qui renvoient à toutes les périodes artistiques de l’artiste. Outre cette collection permanente, on y organise fréquemment des conférences, des cycles cinématographiques et des expositions temporaires.

Si vous avez des recherches à faire sur le sujet, vous avez de grandes chances de trouver votre bonheur dans la bibliothèque de la fondation spécialisée en art moderne et contemporain. Située dans l'ancien entrepôt d’une maison d'édition, elle regroupe des sections consacrées à l'art asiatique, précolombien, africain, à la photographie et au cinéma… Autant vous dire qu’il y a plus d’une petite pépite à se cacher sur les étagères !

Fundació Joan Miró

Parc de Montjuïc, s/n - 08038, Barcelona

Vous voyez ces bâtiments qui ressemblent de prime abord à un amoncèlement de cubes blancs ? Il s’agit en réalité de la fondation Joan Miró créée par l’artiste lui-même. Le lieu conçu par Josep Lluís Sert, met en lumière la complicité entre l'artiste et l'architecte mais aussi entre l’art et les jeux d’espace.

L’endroit résulte du désir de Miró de voir naître un centre dédié à la recherche en matière d'art contemporain. Pour donner du corps à sa démarche il n’hésite pas à faire profiter les visiteurs de sa collection privée depuis son ouverture en 1975. Avec le temps et forte de son succès, la fondation est devenue un centre dynamique où le travail de Joan Miró cohabite avec un art contemporain de pointe.

Fundació Vila-Casas : Art Contemporani Català

Carrer de Roc Boronat, 116-126 - 08018, Barcelona

La fondation Vila-Casas a décidé de revendiquer ses racines à travers quelques 300 œuvres datant de la fin des années 60 jusqu'à aujourd'hui. Le dénominateur commun de toutes ces toiles, c’est qu’elles appartiennent à des artistes nés ou résidents en Catalogne !

Faire un tour dans ce haut lieu de l’art catalan, c’est aussi profiter d’un site à l’architecture audacieuse récompensé par le Prix d'Architecture et de Design Urbain de Barcelone en 2009. L'ensemble se trouve au milieu d'un jardin, pour qu’entre deux œuvres, lorsque vous déambulez à l’extérieur vous ayez le sentiment d’évoluer au cœur d’un oasis. Quoi de mieux qu’une parenthèse combinant art et sérénité ?

Gran Teatre del Liceu

La Rambla, 51-59 - 08002, Barcelona

Le Grand Théâtre de Liceu édifié en 1847 par Miquel Garriga i Roca sur la Rambla est un symbole de la nouvelle bourgeoisie catalane. Financé par des particuliers, sa programmation se concentra rapidement sur l’opéra, un genre qui tient toujours la vedette aujourd’hui. Au fil de ses 150 ans d’existence, plusieurs rénovations se sont succédées sans altérer le charme du bâtiment d’origine ni la décoration propre aux anciens théâtres. Attardez-vous sur le rideau de la scène : magnifique, non ? C’est une œuvre du couturier Antoni Miró !

Des rénovations ont permis d’agrandir l’espace pour le doter d’équipements scéniques modernes. C’est ainsi qu’aujourd’hui il existe une scène tournante qui permet de changer de décor rapidement ou d’organiser différentes représentations simultanées. La salle, de 2 292 places, réparties entre un parterre et cinq étages, en fait l’un des plus grands théâtres d’opéra au monde : idéal pour aller voir des représentations aussi grandiose que son bâtiment !

MACBA (Museu d'Art Contemporani de Barcelona)

Plaça dels Àngels, 1 - 08001, Barcelona

Le Musée d'art contemporain de Barcelone, inauguré en 1995, est situé en plein cœur du quartier du Raval. Le bâtiment, à dominante blanche avec une combinaison de lignes droites et de courbes, est l'œuvre de l'architecte américain Richard Meier. En déambulant entre les salles du musée vous découvrirez les différents courants artistiques apparus au cours de la seconde moitié du XXe siècle, et notamment les artistes catalans qui mettent à l’honneur les tendances marquantes dans l'art contemporain en Catalogne.

Le fonds du musée compte quelque 1 600 peintures, sculptures et œuvres audiovisuelles d'artistes tels que Klee, Barceló, Muntadas, Brossa, Calder, Basquiat et Ràfols Casamada. L’ensemble est complété par une programmation d'expositions temporaires. Vous l’avez bien compris, avec un tour au musée d’art contemporain de Barcelone vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer !

MNAC (Museu Nacional d'Art de Catalunya)

Palau Nacional, Parc de Montjuïc, s/n - 08038, Barcelona

La situation du Musée National d’Art de Catalogne fait de la structure un lieu emblématique puisqu’il est situé dans le Palais National de Barcelone. Pour maximiser le potentiel de l’endroit des événements sont organisés dans les divers espaces du musée (hall, coupole, rooftop, salle ovale…). N’est-ce pas séduisant d’avoir un hôte qui vous reçoit parmi des œuvres d’arts ?

On attribue une mention spéciale pour la collection d’art roman qui fait déplacer les aficionados d’Histoire ! On reste aussi bouche bée devant les superbes peintures qui ont habillé certaines églises de la Vall de Boí.

Museu del Disseny de Barcelona

Plaça de les Glòries Catalanes, 37-38 - 08018, Barcelona

À côté de la tour Agbar un autre bâtiment insolite est sorti de terre depuis 2014 ! Le moins que l’on puisse dire, c’est que son architecture graphique et originale reflète bien sa fonction puisqu’il s’agit du musée du design.

Si l’extérieur est déjà une véritable œuvre d’art à part entière, l’intérieur vaut la peine que l’on s’y attarde. Vous y trouverez des expositions autrefois hébergées dans divers musées de Catalogne (Musée des Arts Décoratifs, le Musée de la céramique, le Musée du textile et le Cabinet de les Arts Graphiques), qui combinées entre elles retracent les divers arts liés au design.

Museu del FC Barcelona

C. d'Aristides Maillol, s/n - 08028, Barcelona

Avis aux amateurs de foot ! Si comme de nombreux fans vous pensez que le FC Barcelone est plus qu'un simple club de football, allez faire un tour du côté de son musée. Le club centenaire n'est pas seulement une fierté dans le domaine du sport en Catalogne : grâce à ses nombreuses victoires sur la scène nationale et internationale, il est devenu un modèle à suivre !

Si vous voulez ramener un souvenir de votre escapade dans ce lieu mythique arrêtez-vous dans la boutique qui propose des produits officiels. À noter que les autres sportifs en seront pas en reste : si le football est le fer de lance du club, il possède aussi des équipes de basket, de handball et de hockey.

Museu Diocesà de Barcelona - Gaudí Exhibition Center

Pla de la Seu, 7 - 08002, Barcelona

Pour accueillir le musée diocésain de Barcelone il fallait trouver un édifice à la hauteur ! C’est le cas de la Pia Almoina située sur la place de la Cathédrale. Cette construction possède un corps gothique datant de 1435 et un autre ajouté en 1546 à l’époque de la Renaissance.

Le fond du musée (peintures, sculpture, orfèvrerie, costumes…) est le fruit de la cession de pièces des paroisses du diocèse de Barcelone. En visitant le musée, vous comprendrez que l’art religieux emprunte à de nombreux courants : les œuvres appartenant au Romantisme, au Gothique, à la Renaissance et au Baroque sont particulièrement significatives.

Le Gaudí Exhibition Center est quant à lui un musée dédié à Antoni Gaudí dans un espace sans égal. Situé sur l’Avenue de la Cathédrale, il accueille une collection unique de pièces, objets et documents de ce grand architecte. On y trouve presque un siècle de recherches internationales sur Gaudí : sur l’homme et son métier, ainsi que sur ses méthodes révolutionnaires.

Museu Marítim de Barcelona (MMB)

Av. de les Drassanes, s/n - 08001, Barcelona

L'ancien Arsenal Royal Barcelone est dotée d’une l’impressionnante architecture gothique, un mouvement qui se fait rare sur les bâtiments civils. Jetez un coup d’œil au plafond pour voir les toits de l’édifice qui empruntent les formes inversées des carènes de bateaux ! Cela vous donne un indice de l’endroit où vous vous trouvez : il s’agit du musée maritime de Barcelone. Que vous ayez le pied marin ou que vous soyez un marin d’eau douce, ne manquez pas les expositions qui vous raconteront les histoires des conquêtes marines, la vie à bord des galères, l'histoire de l'Arsenal Royal, la navigation à la voile aux 18ème et 19ème siècles, la navigation à vapeur, le monde sous-marin et les grands voiliers… Pour donner un petit coup de pouce à votre imagination, des collections de cartographie nautique, des maquettes de bateaux, des tableaux et des instruments de navigation sont visibles. Si vous avez envie de poursuivre l’expérience, rendez-vous sur le quai voisin du Moll de la Fustaallez pour visiter la goélette Santa Eulàlia de 1918 : vous êtes prêts à prendre le large ?

Museu Picasso

Carrer Montcada, 15-23 - 08003, Barcelona

Inutile de vous présenter l’un des génies de la peinture : Pablo Picasso ! On le connaît pour ses nombreux tableaux et son style cubiste inimitable mais ce que l’on connaît moins c’est le parcours du maître. Pour cela rien de mieux que le musée Picasso qui est une référence pour comprendre ses années de formation. Le musée expose le quasi ensemble de ses travaux jusqu'à sa Période Bleue, avec de nombreuses œuvres de 1917, la série Las Meninas (1957) ainsi qu'une collection imprimée complète. Au delà des 4 251 œuvres qui composent la collection permanente, le musée vous raconte la grande histoire d’amour entre Picasso et la ville de Barcelone. Une romance qui a commencé dans sa jeunesse et s’est poursuivie jusqu’à sa mort. À l’image d’une des périodes phare de Picasso, le musée nous rendrait presque fleur bleue…

Palau Moja

Carrer de la Portaferrissa, 1 - 08002, Barcelona

En plein cœur de Barcelone, le Palau Moja a donné rendez-vous à l’histoire, le patrimoine et le territoire de Catalogne. La combinaison de l’ensemble donne une réunion au sommet qui permet aux visiteurs de s’imprégner de la culture catalane dans toute sa splendeur et sous toutes ses formes ! Au cours de votre visite vous allez pouvoir voyager au quatre coins de la Catalogne en découvrant les espaces naturels, en goûtant à la gastronomie, en admirant l’artisanat, en écoutant des récits historiques et en en apprenant davantage sur les personnages clef de l’histoire catalane !

Cette maison du patrimoine catalan se divise en 3 espaces : un office de tourisme doté d’une billetterie pour visiter les sites culturels, un musée retraçant l’histoire de la Catalogne et un espace gastronomique pour déguster les spécialités culinaires à la sauce catalane. Après cette visite vous serez assurément incollable sur la Catalogne !

Pavelló Mies van der Rohe

Av. de Francesc Ferrer i Guàrdia, 7 - 08038, Barcelona

Mies van der Rohe, est considéré comme le père de l'architecture moderne. Il était donc légitime de lui laisser le soin de concevoir le pavillon national d'Allemagne lors de l'Exposition internationale de Barcelone de 1929 afin de représenter son pays. Cette pièce est un élément majeur dans le monde architectural du 20ème siècle , voilà pourquoi elle fut recréée dans les années 80 à Barcelone.

Le Pavillon Mies van der Rohe tel qu’on le connaît aujourd’hui, est construit avec du verre, de l'acier et divers types de marbres identiques à ceux de l'original. En plus des matériaux particulièrement modernes, des espaces diaphanes, de la précision des distances et du minimalisme, la symétrie de l’ensemble lui confère un style résolument avant-gardiste.

La sculpture 'Alba', de Goerg Kolbe, soutient l’effet en se positionnant à l’extrémité de l'étang et son reflet dans l'eau et donne la sensation de se multiplier dans l'espace. À l'intérieur, vous pouvez admirez la « chaise Barcelona », dessinée par Mies van der Rohe, qui est devenue avec les années, une icône du design moderne.

Món Sant Benet

Camí de Sant Benet de Bages, s/n - 08272 Sant Fruitós de Bages, Barcelona

Si vous aimez les visites à la fois atypiques et chargées d’Histoire : faites une balade parmi les vielles pierres du monastère de Sant Benet le temps d’une visite guidée originale. Pour ceux qui on le temps vous pouvez même vous octroyez un séjour au monastère lors duquel vous pourrez profitez d’une offre gastronomique, de visites et d’activités adaptées pour petits et grands.

Allez aussi faire un tour à la Fundació Alicia qui met un point d’honneur à promouvoir le « bon et le bien manger ». Cette fondation mêle recherche scientifique et amour de la cuisine pour expérimenter la connaissance de soi à travers les aliments que l’on consomme. Quelque que soient vos préférences gustatives, il y a fort à parier que vous trouviez le bonheur dans l’assiette !

Côté visite vous avez l’embarras du choix puisque plusieurs thématiques vous sont proposées. La visite médiévale vous plonge dans la vie monacale grâce à un montage muséographique, et si vous optez pour la visite moderniste vous remonterez le temps jusqu’en 1924 lorsque le peintre Ramon Casas et sa famille avaient élu domicile dans le cloître ! Alors vous êtes prêts pour un voyage dans le temps ?

Museu de Montserrat - Abadia de Montserrat

Montserrat - 08199, Barcelona

Devant l’impressionnant amoncèlement naturel de pierres de Montserrat, le musée d’art pointe le bout de son nez ! Le bâtiment conçu en 1929 par l’architecte Puig y Cadafalch dans le cadre de la restauration des places et des monastères dénote et donne envie qu’on s’y attarde. Depuis 1996, on peut y voir une collections riches de 1 300 objets. Celle-ci couvre une large période puisque vous pouvez y trouver un sarcophage égyptien datant XIIe av. J.-C. autant qu’une sculpture de Josep Maria Subirachs de 2001.

Entre la collection de peinture moderne des XIXe et XXe siècles qui rassemble des grands noms catalans combiné à l’iconographie de Santa Maria de Montserrat, une chose est certaine : le musée rend hommage à ses racines ! Quand il en a plus, il y en a encore alors, alors si vous souhaitez compléter votre visite, passez par la salle audiovisuelle qui diffuse un documentaire sur la vie quotidienne des religieux et l’architecture du monastère de Montserrat.

Museu Episcopal de Vic (MEV)

Plaça del Bisbe Oliba, 3 - 08500 Vic, Barcelona

De passage à Vic vous vous sentez immédiatement imprégné par le style historique qui caractérise la ville. Si vous voulez en découvrir davantage, on vous conseille de faire un tour au musée épiscopal qui se trouve dans le centre historique. Situé dans un monument contemporain, vous pourrez y voir une collection d’art médiéval impressionnante.

Entre itinéraire artistique et histoires racontées sous fond d’ambiance médiévale, laissez-vous inspirer par les merveilles des époques romane et gothique !

mNACTEC (Museu de la Ciència i de la Tècnica de Catalunya)

Rambla d'Ègara, 270 - 08221, Terrassa, Barcelona

Vous voyez ce bâtiment original à Terrassa ? Ce symbole de l’architecture moderniste n’est autre qu’une ancienne usine de textile reconvertie pour devenir le Musée National de la Science et de la Technologie de Catalogne. Le bâtiment était autrefois appelé « vapeur » puisque l’usine utilisait la vapeur d’eau pour réussir à déplacer les machines. L’outil est toujours en place au musée et fait partie d’une des attractions phare de ce dernier !

La fonction passée de l’endroit lui confère un intérêt particulier pour assoir l’implication industrielle et l’intérêt dont fait preuve la Catalogne en matière d’innovation. Depuis 30 ans, le musée ne cesse de mettre en lumière l’impact de la culture scientifique, technique et industrielle en Catalogne. Allez y faire un tour : c’est encore le meilleur moyen de comprendre en quoi le pari est réussi !

Museu de Maricel

Calle Fonollar, s/n - 08870 Sitges, Barcelona

Voir de belles œuvres d’art c’est bien mais les admirer dans un décor de carte postale c’est encore mieux ! On vous emmène au Musée de Maricel qui en une visite réussi à retracer un itinéraire artistique fourni entre le 10ème et le 20ème siècle ! L’endroit abrite les collections du Dr Jesús Pérez-Rosales et de la Villa de Sitges. Lors de ce voyage, vous verrez l’évolution chronologique des arts grâce à une présentation muséographique.

Commencez par le deuxième étage où se trouve sculptures et retables romans et gothiques. Descendez alors au rez-de-chaussée, où on vous a gardé le meilleur pour la fin : le mirador ! La salle la plus spectaculaire de l’ensemble aux allures de médina vous offre une vue imprenable sur la mer. On a presque envie d’y établir définitivement nos quartiers, pas vous ?

VINSEUM - Museu de les Cultures del Vi de Catalunya

Plaça de Jaume I, 1 - 08720 Vilafranca del Penedès, Barcelona

Avis aux hédonistes amateurs de bon vin : si vous voulez goûter à la convivialité catalane on vous recommande de passer par le Vinseum situé dans le centre de Vilafranca del Penedès. En tant que centre viticole de la Catalogne, la ville est toute indiquée pour accueillir des complexes retraçant l’histoire du vin. La particularité du Vinseum c’est qu’il a pris ses quartiers dans un château médiéval construit entre les XIIe et XIIIe siècle. Ouvert depuis 1935, il est l'un des plus anciens musées d’Europe !

Avec son fond extraordinaire de 17 000 pièces, le Vinseum présente un territoire marqué par culture de la vigne et la production vinicole. Au cours de votre parcours vous découvrez que dans un verre se cache une histoire dense mais c’est aussi une affaire de mythe et de plaisir… Il n’y a pas meilleure façon de se délecter d’un moment que de commencer à faire saliver les pailles ! Et puisqu’on a gardé le meilleur pour la fin quoi de mieux pour clôturer l’expérience en beauté qu’une bonne dégustation ? On vous donne rendez-vous dans la taverne du musée !

Fundació Gala-Salvador Dalí

Torre Galatea, Pujada del Castell, 28 - 17600 Figueras, Girona

La Fondation Gala-Salvador Dalí s’articule autour de trois musées, voilà pourquoi on a souvent tendance à l’associer au nom « Triangle Dalinien » !

Nous vous proposons une première halte là où se trouvait anciennement le théâtre de Figueres. Aujourd’hui il a laissé place à un musée exposant les œuvres caractéristiques de l'artiste surréaliste Salvador Dalí ainsi que sa collection originale de bijoux.

Deuxième arrêt au château médiéval de Púbol. L’endroit fut la résidence de Dalí et de sa femme Gala jusqu'à 1996, lorsque la maison fut ouverte au public. Aujourd’hui on peut encore y voir des œuvres et des objets choisis avec soin par le couple pour décorer leur intérieur.

Un an après l'ouverture du château du Púbol, c’est au tour de la maison de Dalí d’ouvrir ses portes. C’est dans cette maison de Portlligat que l’artiste a passé une partie de sa jeunesse. Le lieu, la lumière et les paysages qui bordent la demeure sont autant d’indices qui révèlent ses sources d’inspiration. Une visite est possible avec un tour dans l’atelier, la bibliothèque, les chambres et le jardin... Outre les espaces, vous verrez l’ensemble des objets accumulés par Dalí pendant 50 ans, et on peut dire que cette collection de longue haleine est pour le moins originale !

Monestir de Sant Pere de Rodes

Camí del Monestir, s/n - 17489, El Port de la Selva, Girona

Si vous aimez les grands espaces, notre petit conseil c’est d’aller faire une grande balade du côté de la Sierra de Rodes. Vous évoluerez dans des lieux verdoyants, où se sentir seul au monde au milieu de l’immensité est vrai privilège. Les hauteurs sont coiffées par le château de Sant Salvador comme s’il veillait sur le monastère de Sant Pere de Rodes qui se trouve en contrebas. C’est là qu’on vous emmène !Si vous voulez en savoir plus sur le fonctionnement monastique d’époque, sachez que les réponses se trouvent dans un document authentique de 878 ! Votre visite prend alors des allures de chasse aux trésors qui vous emmènera de l’église à son clocher en passant par les cellules monacales et les autres dépendances distribuées autour du cloître.

Si le monastère fut abandonné par les moines en 1798, il faudra attendre 1930 pour que le lieu soit classé monument historique et artistique. Des travaux de restauration et de modernisation de l’ensemble sont organisés et achevés en 1990. Depuis, le monastère de Sant Pere abrite le siège du parc naturel du Cap de Creus et organise des visites guidées en été. Alors, vous vous laissez tenter ?

Museu d'Art de Girona (md’A)

Pujada de la Catedral, 12 - 17004 Girona

Quand l’inspiration rencontre la spiritualité ça donne le musée d’art de Gérone qui se tient dans l’ancien palais épiscopal : un splendide bâtiment des XIIe et XVIe siècle. Avant de passer la porte, attardez-vous sur la beauté extérieure du bâtiment : la façade, le mirador de la prison et les baies vitrées romanes valent le coup d’œil !

On comprend sans peine que le bâtiment accueille l'une des plus importantes collections d'art roman et gothique du pays. De l’époque grecque au 20ème siècle, autant dire que le fond artistique est dense avec ses 8 500 objets.

Le musée héberge des pièces uniques au monde avec certains des plus beaux exemples d’art gothique : votre mission, si vous l’acceptez c’est de les reconnaître !

Ruines d’Empúries (MAC)

C/ Puig i Cadafalch, s/n - 17130, L'Escala, Girona

Que vous soyez un amoureux des vielles pierres où non, vous tomberez à coup sûr sous le charme de l'ensemble archéologique d'Empúries.

Face à la mer, l’ensemble se divise en plusieurs unités dont chacune porte l’empreinte d’une histoire singulière : vous voilà devant l’héritage laissé par la Grèce et la Rome antique ! Certains vestiges de ces deux époques sont restés presque intacts. Entre les mosaïques de galets à l’entrée des maisons grecques ou bien les tracés rectilignes des rues dans la ville romaine, ces éléments vous plongent dans l’atmosphère antique. Allez faire un tour dans le musée d'archéologie de Catalogne qui possède une branche dans les Empúries pour découvrir d’avantage de petits secrets à propos de cette cité magique.

Espai Carmen Thyssen

Plaça del Monestir, s/n - 17220, Sant Feliu de Guíxols, Girona

Avis aux amateurs d’art ! Si vous êtes de passage à Sant Feliu de Guixols, faites un tour dans son monastère. Au-delà de la beauté de son architecture, vous y trouverez la galerie de l’Espai Carmen. L’espace est devenu un point de référence artistique de la Costa Brava ! Son point fort c’est de pouvoir y aller au gré de vos envies en étant assuré de faire de nouvelles découvertes : le principe de la galerie étant d’accueillir uniquement des expositions temporaires de la Collection Carmen Thyssen. L'Espai a été inauguré en été 2012 avec l'exposition « Paysages de lumière, paysages de rêve, De Gauguin à Delvaux » qui a reçu des critiques élogieuses. Les expositions qui ont suivies ont transformé l’essai et ont ravi autant le public que les professionnels !

Cartoixa d’Escaladei

Rambla de la Cartoixa, s/n - 43379, Escaladei, Tarragona

À Escaladei, derrière des allées bordées de cyprès et parsemées d’arcs en pierres se cache un pan d’histoire. Au XIIème siècle, les moines de l'ordre de la Chartreuse vinrent de Provence pour construire un monastère et fonder la première Chartreuse de la Péninsule ibérique. L’endroit protégé par la Montagne du Montsant fut choisi. Une légende dit d’ailleurs qu’un berger avait rêvé d’une échelle appuyée à la cime d'un arbre par laquelle montaient et descendaient des anges. C’est de cette histoire que vient le nom d'Escaladei que l’on pourrait traduire par « l'échelle de Dieu ».

La Chartreuse vécut jusqu'en 1835, et pendant 700 ans les moines firent peupler le pays, construisirent des moulins et développèrent la culture de la vigne. Le Prieur (à qui le pays doit son nom, le « Prieuré-Priorat ») avait droit de justice et était le seigneur de tous les villages du centre du canton. En 1835, les moines furent expropriés et l’Escaladei laissé à l’abandon.

Aujourd’hui, il est possible de visiter les ruines en suivant un itinéraire commenté !

Catedral, Claustre i  Museu Diocesà de Tarragona

Pla de Palau, 2 - 43003, Tarragona

À Tarragone, c’est en vous baladant parmi les vielles pierres que vous comprendrez les influences de l’empire romain sur la ville. Si vous passez près du temple romain, arrêtez-vous à la cathédrale dédiée à Santa Tecla reconnue pour son style à la fois romain et gothique.

Prenez la peine de monter les grands escaliers en pierres qui vous séparent d’elle pour arriver sur le parvis. Vous voilà à l’emplacement idéal pour contempler la grande porte surmontée d’une immense rosace, c’est l'une des images emblématiques de la ville.Vous n’êtes pas au bout de vos surprises puisque derrière la porte, se trouve le cloître qui renferme l'une des plus remarquables collections d'art roman en Catalogne ! Dans ce musée diocésain, vous pouvez admirer d’importantes réalisations d'art religieux de l'époque médiévale et d’autres petites pépites (retables, sculptures en pierre et en bois, bijoux, ferronnerie, textiles, céramiques…). Si vous êtes chanceux, sachez que des expositions temporaires ont souvent lieu au Museu Diocesà. Notez bien dans vos agendas que l'ensemble est ouvert aux visites touristiques du lundi au samedi.

Gaudí Centre

Plaça del Mercadal, 3 - 43201 Reus, Tarragona

Gaudí est véritablement LE maître moderniste incontesté en Catalogne. Originaire de Reus, la ville a décidé d’édifier un musée retraçant son œuvre et permettant aux visiteurs de comprendre en quoi la ville de son enfance a inspiré ses réalisations. Un joli hommage où l’inimitable pâte de Gaudí aura le don de vous transporter dans un autre univers à la fois mystique et séduisant.

Aussi audacieux que les œuvres d'Antoni Gaudí, le musée utilise la technologie audiovisuelle pour faire découvrir aux visiteurs les travaux de l’artiste à travers l’utilisation de leurs cinq sens. Vous voulez découvrir la physionomie des formes propres aux conceptions de Gaudí ? Faites appel au toucher, à l'ouïe et la vue ! Commencez par le rez-de-chaussée dédié à Reus où sont exposés des documents manuscrits et des esquisses préparatoires. Puis, passez au premier étage qui illustre la conception artistique via des maquettes et des installations interactives. Ouvrez grands les yeux, ces éléments sont en réalité des petits trésors qui vous dévoilent les sensibilités visuelles de Gaudí. Au troisième étage, laissez-vous embarquer dans un spectacle audiovisuel diffusé sur de multiples écrans et des maquettes à manipuler, ces supports reproduisent les travaux clés qui ont fait de l'artiste une icône universelle et vous êtes aux premières loges pour les apprécier ! Avec tous vos sens en éveil, vous devez certainement sentir que la source d’inspiration principale du maître moderniste est la nature. Alors profitez du moment dans cette balade improvisée dans l’imaginaire du maître.

Parc Samà

Carretera de Vinyols, s/n - 43850 Cambrils

Quand l’architecture fait corps avec la nature cela nous offre une excursion féérique dans le parc de Samà. Ce travail est issu d’une commande passée par Salvador Samà, marquis de Marianao et héritier d’une riche famille dont la fortune fut faite à Cuba. Situé entre les villes de Cambrils et de Montbrió del Camp, le parc au style colonial porte l’empreinte du maitre modernise Gaudí que l’on ne présente plus. Ce dernier fut aidé par Josep Fontseré Mestres, auteur du parc de la citadelle de Barcelone.

Venez déambuler dans cet univers qui oscille entre exotisme et romantisme. On vous recommande de faire une halte à la maison du marquis sans oublier de passer par le lac. Vous voyez le petit mirador au milieu de l’eau ? C’est l’endroit parfait pour contempler tout le parc !

Avec un peu de chance vous croiserez peut-être sur votre route de beaux paons bleus et si vous êtes vraiment en veine, peut-être vous feront-ils la roue pour vous souhaiter la bienvenue dans le parc. Joli comité d’accueil non ?

Seu Vella

Turó de la Seu Vella - 2500, Lleida

A Lérida, sur la colline de la Seu Vella un ensemble architectural monumental veille sur la ville. Il regroupe deux monuments emblématiques : la Seu Vella et le château de la Suda : rien de mieux pour profiter de la vue imprenable sur la capitale de la Terra Ferma !

La Seu Vella, dédiée à sainte Marie a été construite sur une ancienne mosquée au XIIIe siècle. Notre petit conseil c’est de longer le mur sud pour admirer les portes majestueuses qui porte l’empreinte du style roman tardif. N’oubliez pas de lever la tête : la tour qui s’élance sur 60 mètres n’est autre qu’un clocher à sept cloches (dont deux d’entre elles datent de l'époque gothique au XVème siècle). Rentrez dans la cathédrale pour accéder au cloître rectangulaire : ses fenêtres élégantes offrent une vue sur la ville et les jardins : parfait pour prendre des photos qui embelliront votre album de vacances !

Sur la même colline, l'ancien château de la Suda offre lui aussi une jolie vue sur Lérida depuis le belvédère de la « Llengua de Serp » (Langue de serpent) et le bastion de la Reine. Le palais fortifié, bâti sur l'ancienne forteresse andalouse où résidaient les chefs arabes de la ville fut la résidence des rois de la couronne d'Aragon pendant le XIIIe siècle.

En étant bercée par diverses influences, la Seu Vella vous offrira une version inimitable de monuments avec en bonus des panoramas à couper le souffle !

Ecomuseu del Parc Natural del Delta de l'Ebre

Carrer Dr. Martí Buera 22 - 43580, Deltebre, Tarragona

En plus d’une balade en pleine nature parmi les panoramas exceptionnels du Delta de l’Ebre, on vous propose de faire une halte à l'écomusée du parc qui vous donnera toutes les informations sur le site. Notre conseil c’est de suivre l’itinéraire conseillé pour découvrir les milieux naturels typiques de la région tel que le fleuve, les lagunes, les rizières ou encore les forêts de rivage.

On vous expliquera aussi de quelle manière les activités humaines se sont développées au sein du Delta. Une belle manière de comprendre la synergie entre l’homme et la nature. Si vous aimez les animaux ne manquez pas la visite de l’aquarium, histoire d’observer les principales espèces de poissons et d'amphibiens de la région. Un joli moment où avec un peu de chance, Dame Nature vous révèlera quelques uns de ses secrets !

Museu de Tortosa

Rambla Felip Pedrell, 3 - 43500 Tortosa, Tarragona

L’histoire du musée de Tortosa est assez originale. S’il a ouvert ses portes en 2012, avant d’être un lieu d’exposition il était jusqu’en 1997 un abattoir ! Le bâtiment conçu dans le style art nouveau est le résultat du travail de l’architecte Pau Monguió i Segura. Ce dernier a rendu l’ensemble singulier grâce à des formes et des couleurs atypiques (bleues et briques) inspirées de l'architecture mudéjar.

Situé au bord de l'Ebre, sa situation est propice pour s’imprégner des richesses de la ville et ainsi vouloir découvrir l’histoire de Tortosa de la Préhistoire jusqu’à nos jours.

Reials Col.legis

Carrer de Sant Domènec, 12-23 - 43500, Tortosa, Tarragona

À Tortosa si il y a bien un monument à visiter lors d’une balade culturelle ce sont les collèges royaux. Situés dans le quartier du Rastre, ils furent d’abord utilisés pour instruire les jeunes musulmans convertis au catholicisme, puis dédiés à l’enseignement des enfants pauvres pour devenir aujourd’hui les bureaux des archives de la ville. Passez le portail orné du blason impérial et arrêtez-vous dans la cour intérieure, créée en 1564, et composée de trois étages à arcades superposées. Cet ensemble monumental de la renaissance est le plus important de Catalogne. Prenez le temps de déambuler dans la cour centrale pour vous imprégner de la richesse de l’iconographie d’inspiration italienne. Et laissez vous transporter par la beauté du moment !

Casa museu amatller
Centre de cultura contemporania de barcelona
Cosmocaixa
Elborncentredeculturaimemoria
Fundacio antoni tapies
Fundaciojoanmiro
Fundacio vila casas art contemporani catala
Granteatredelliceu
Macba
Mnac
Museu del disseny de barcelona
Museudelfcbarcelona
Museudiocesadebarcelona
Mmb
Museupicasso
Palaumoja
Pavellomiesvanderrohe
Monsantbene
Museudemontserrat
Mev
Mnatec
Museudemaricel
Vinseum
Fundaciogala salvadordali
Monestirdesantperederodes
Museudartdegirona
Ruinesdempuries
Espaicarmenthyssen
Cartoixadescaladei
Catedralclaustre
Gaudicentre
Parcsama
Terres de lleida
Ecomuseudelparcnatural
Museudetortosa
Reialscollegis

Ambassadeurs

© Fundació Gala-Salvador Dalí (2018)

Villes de caractère

© Festa del Renaixement

Gérone

Vous sentez le parfum d’antan qui flotte dans l’air, vous entendez les vieilles pierres vous souffler quelques secrets, vous voyez l’architecture monumentale du centre-ville ? C’est Gérone qui éveille tous vos sens grâce à 200 années d’Histoire ! Les férus d’Histoire se sentiront bien dans cette atmosphère où une part du passé est restée intacte à travers la cathédrale, la basilique et les musées.

Pour les amateurs de grand air, Gérone est une ville certifiée Destination Tourisme Sportif, et à la vue des grands espaces verdoyants et des itinéraires de promenade on comprend que l’on trouve le bonheur dans l’effort !

Lleida

Lleida est l’endroit idéal pour se ressourcer en plein cœur de l’arrière-pays catalan. Les hauteurs verdoyantes sont idéales pour faire de jolies promenades et profiter de la vue panoramique qui se dessine depuis l’ensemble architectural de la colline de la Seu Vella.

Le centre est quant à lui parsemé de monuments historiques, qui se fondent à merveille dans le décor : châteaux, palais, cathédrale...Et si vous voulez ajouter encore plus de goût à ce délicieux séjour, prenez la route des vins pour déguster le fruit des terres de Lleida : un délice !

Reus

Si vous êtes animé par une fibre artistique ou si vous aimez tout simplement les jolies choses, Reus est LA ville catalane à visiter ! Ce berceau d’artistes célèbres vous donnera l’inspiration pour parcourir les rues parsemées de petits bijoux d’architecture. Ici, c’est le modernisme qui se distingue avec environ 80 monuments du genre. On vous recommande d’ailleurs de faire un tour par le « Gaudí centre » : le musée vous livrera les secrets de l’univers de l’artiste !

L’architecte Lluís Domènech i Montaner est aussi bien représenté à Reus, qui héberge plus d’une construction portant sa patte.

Mais par dessus tout, il vous faut emprunter la route du vermut qui est la boisson traditionnelle de la ville. Santé !

Tarragona

Pour faire le plein d’air marin, rien ne vaut une escale à Tarragone ! Riche de ses origines remontant à l’empire romain vous découvrez une ville où le bon vivre côtoie l’histoire et les traditions. Avec un peu de chance vous tomberez par hasard, au détour d’une ruelle sur un entraînement de castellers.

Tarragone est connue pour ses incroyables colles, et organise depuis 2013 l’événement : « Tarragone, ville de castells ». En tant que ville portuaire, on vous recommande de vous imprégner de l’ambiance marine : une expérience qui se poursuit jusque dans les assiettes des restaurants de fruits de mer. Un délice !

Tortosa

Tortosa possède un important héritage religieux et culturel : en témoigne la cathédrale de Notre Dame située sur l’antique forum romain et possédant une collection permanente de vestiges d’art religieux. Si vous aimez les vieilles pierres, ne manquez pas les collèges royaux situés dans le complexe artistique historique de Tortosa : l’ensemble au style renaissance est le plus important de Catalogne !

Les spécialités culinaires sont quant à elle issues des produits de la forêt, des potagers et du Delta de l’Ebre. Et si il vous reste une petite place, prolongez l’instant gourmand en vous délectant de la vue imprenable sur Tortosa et l’Ebre depuis le Castel de la Suda : pas mal en guise de dessert !

Vic

Si vous êtes du genre dynamique, allez dans une ville qui l’est tout autant : Vic. Il y a plus d’une activité à y découvrir et c’est l’endroit idéal pour allier bien-être du corps et de l’esprit !

Si vous êtes sportif, faites chauffer vos jambes : le centre de VTT vous propose 12 circuits sur une distance totale de 256 kilomètres avec à la clef des paysages somptueux qui défileront sous vos yeux.

Pour finir sur une note gourmande et récompenser vos efforts, on vous conseille d’aller faire un tour au marché. Notre conseil : goûtez la charcuterie locale, vous nous en direz des nouvelles !

Vilafranca del Penedès

Vilafranca del Penedès et ses paysages méditerranéens font de la ville une destination idéale pour les hédonistes. Ici on apprend à aimer la terre, on cultive l’amour du bon vin et les traditions ! Au centre-ville règne une ambiance historique avec des monuments d’envergures, comme la basilique Santa Maria ou le cloître Sant Francesc. L’Histoire a aussi une place de choix dans la ville jalonnée de bâtiments symboliques : certains de type médiéval, d’autres aux accents modernistes.

Pour poursuivre sur cette lancée épicurienne, sachez que Vilafranca del Penedès est aussi le centre viti-vinicole de la Catalogne ! C’est l’occasion de trouver le vin qui se mariera à la perfection avec un plat à base de coq noir : symbole de la cuisine locale. Miam !

Gérone
© O. Vall - Arxiu d'Imatges PTCBG
Lleida
© Imagen MAS - ACT
Reus
© Agència Reus Promoció
Tarragona
© Núria Puentes
Tortosa
© Tortosa Turisme
Vic
© Turisme Vic
Vilafranca del Penedès
© Yann Arthus-Bertrand / GoodPlanet

Culture vivante

© Ignasi Blanca

Cavalcade des 3 Rois Mages

Cette nouvelle année commence sous le signe de la fête ! Si les Rois Mages sont connus pour être venus acclamer la naissance de l’enfant Jésus, ils ont aussi un rôle bien particulier en Catalogne. En effet, ce sont aux rois Mages que les enfants adressent leur liste de cadeaux de Noël. Le 5 janvier, les rues catalanes accueillent les cavalcades pour le plus grand plaisir des petits et des grands ! On peut voir Gaspard, Melchior et Balthazar défiler en carrosse et suivis par les serviteurs du roi qui jettent des bonbons au fil de leur passage.

Notre petit coup de cœur c’est le défilé d’Igualada, le plus ancien de Catalogne et sûrement le plus impressionnant !

Avant de rejoindre leur lit à la nuit tombée, les enfants prennent soin de laisser des torrons et des neules aux Rois Mages ainsi qu’un peu d’eau pour leurs chameaux. Le matin suivant les enfants découvrent leurs cadeaux, ou bien un morceau de charbon en sucre s’il n’ont pas été sages ! Tous les gourmands pourront néanmoins se régaler autour de la traditionnelle galette des Rois, qui en Catalogne, à une forme de couronne. Alors, qui sera le roi de la fête ?

Calçotada de Valls

Le dernier dimanche de janvier on déguste la calçotada ! Ce plat traditionnel met à l’honneur les calçots : ces fameux oignons tendres et doux qui poussent sur les terres de Catalogne. Pour apprécier ce plat gorgé de saveurs on a pour usage d’y ajouter une sauce romesco, et de savourer ce met convivial avec les doigts ! Petit conseil tout de même : faites le plein de serviettes en papier, ça peut toujours servir.

S’il est possible de célébrer la calçotada aux quatre coins de la Catalogne, on vous conseille d’aller faire un tour à Valls en cette période. C’est en effet dans cette ville que les premiers 'calçots' furent découverts lorsqu’un agriculteur commença à cuire des bourgeons d’oignons à la braise. Si vos papilles salivent déjà, notez que vous pouvez faire durer le plaisir puisque la saison des calçots s’étend de février à mars !

Carnavals

En février, tout le monde enfile son plus beau costume pour célébrer le carnaval qui prend vie un peu partout en Catalogne !

Si chaque endroit a ses propres rituels et traditions, le point commun de tous les carnavals catalans est le fameux « Rei Carnestoltes ». Il ne passe pas inaperçu avec son accoutrement haut en couleurs et son attitude suffisante voir moqueuse sur les bords. Avec un goût prononcé pour la décadence, le roi pousse les habitants à faire la fête sans limite !

Une légende raconte qu’à l’époque du premier carnaval, une fois revenus à la raison, les habitants jugèrent cette forme de folie comme mauvaise. Pour ne pas sombrer dans le vice, ils condamnèrent le roi au bûcher. Aujourd’hui la tradition perdure et le rite du feu est conservé. Attention, chaud devant !

Festival Jazz Terrassa

Si vous aimez les airs de jazz et ses douces notes réconfortantes, ne manquez pas le festival de Terrassa au mois de mars !

Après plus de 36 éditions, le Festival de Jazz ne cesse de se réinventer pour couvrir un large paysage musical et pour contenter tous les goûts. Les esprits curieux ne pourront que se réjouir des découvertes artistiques qui les attendent.

De nombreuses activités autour du jazz sont également proposées : conférences, foires aux disques, expositions photographiques… Chacun pourra y trouver son bonheur !

Pour les retardataires pas de panique : il existe aussi d’autres événements sur le même thème au mois d’avril. Le printemps s’annonce ensoleillé et musical en Catalogne !

Passió d’Esparreguera

S’il y a une ville qui maîtrise l’art du spectacle monumental c’est bien Esparreguera, située près de Montserrat ! Vous pourrez y vivre un moment grandiose de théâtre retraçant l’histoire du Christ, et cet événement prendrait prend presque des allures de superproduction. En témoignent les 37 scènes, les 5 heures de représentation, les 400 figurants, ainsi que 1 000 artistes qui jouent et rejouent cette histoire passionnante sur fond de musique ! Ces notes qui subliment chaque scène vous feront frissonner par la puissance de l’orchestre et de sa chorale.

La représentation commence au matin avec la vie publique du Christ pour s’achever le soir avec sa mort puis sa résurrection. Bien que cela retrace l’épopée de Jésus, La Passió d’Esparreguera prend une autre dimension que celle d’une fête religieuse. Son ampleur lui vaut d’être un événement populaire qui fait le bonheur de tous les spectateurs, et ce n’est pas le seul en Catalogne !

Passió d’Olesa

À 6 km d’Esparreguera, sur l’autre berge de la rivière Llobregat, un spectacle aussi impressionnant vous attend : c’est la Passió d’Olesa de Montserrat.

Lors de cette tradition annuelle, diverses scènes retracent elles aussi la vie du Christ mais le spectacle a su s’éloigner des représentations classiques de la tradition religieuse pour prendre la forme d'une pièce de théâtre. Et on peut dire que cette représentation remporte un franc succès depuis le XVI siècle !

Un petit plus pour les voyageurs : pour toucher un large public, il existe des représentations avec des sous-titres en anglais et en espagnol. Un événement qui rejoint la liste des 10 plus belles fêtes catalanes !

Procession et la dansa de la mort

Le bal de la mort, typique de la ville de Verges est un événement qui a le don de réveiller le curieux qui sommeille en nous !

Lors du jeudi saint, un défilé parcourt les rues dès l’après-midi, et on peut y apercevoir des soldats romains connus sous le nom de « Manages » (hommes en armes). Ce défilé est suivi de la représentation du « mystère » avec la mise en scène de la vie du Christ jusqu’à sa dernière marche avec la croix sur le dos.

Pour clôturer cette procession, des danseurs habillés en squelettes entrent en scène au son de percussions, symbolisant la mort et le caractère éphémère de la vie. Autant vous dire que cette fête ne vous laissera pas de glace !

Semaine sainte

Du 1er au 8 avril, la Catalogne célèbre la Semaine Sainte ! Pour marquer le coup, de nombreuses manifestations ont lieu en Catalogne.

La nuit du jeudi marque le coup d’envoi des premières festivités : chaque ville célèbre alors l’événement à sa façon avec une tradition qui reflète son identité.

On a un petit coup de cœur pour la procession du silence de Badalona où les participants marchent sans faire un bruit a travers des rues illuminées par des milliers de bougies. Un événement fort en émotions, qu’il faut vivre pour comprendre ! Pour en savoir plus, on vous donne rendez-vous sur notre sélection des plus belles fêtes catalanes.

Sant Jordi

Si vous avez une âme de romantique, la Sant Jordi deviendra très certainement votre tradition catalane préférée !

Pour cela, rendez-vous le 23 avril, date à laquelle la Catalogne en émoi fête les amoureux. Ce jour là, les femmes rougissent de plaisir en recevant une rose tandis que les hommes trouvent matière à faire la cour à leur moitié en parcourant les livres qui leur sont offerts.

Cette tradition est issue de la légende du preux chevalier Saint Georges, dit Sant Jordi. C’est dans la ville de Montblanc où, pour faire honneur à Sant Jordi, on organise la semaine médiévale. Les activités ne manquent pas pendant cette période de festivités : concerts, concours et correfocs divertissent les habitants et les visiteurs venus spécialement pour l’événement.

Mais on vous réserve quand même le meilleur pour la fin : si il y a bien quelque chose à ne pas manquer, c’est le spectacle du 23 avril au soir qui réunit plus de 200 acteurs pour redonner vie à la légende du preux chevalier !

Festival Temps de Flors

Lorsque le printemps pointe le bout de son nez, les bourgeons finissent d’éclore, le soleil réchauffe les ruelles catalanes et Gérone semble se réveiller sous un jour nouveau ! La ville célèbre ainsi cette nouvelle saison avec le Temps de Flors.

Depuis plus de soixante ans, chaque balcon et rues du quartier du Barri Vell se tapissent de fleurs. Ce qui était une tradition s’est transformé en un événement culturel immanquable, si bien qu’un itinéraire spécial a été conçu pour ne rien manquer de la transformation de Gérone en bouquet grandeur nature !

Notre conseil c’est d’aller aux alentours de la cathédrale et de la basilique de Sant Feliu dont les décorations et les structures florales spectaculaires nous rendraient presque fleur bleue !

Grand Prix Formule 1

À vos marques, prêts, partez pour le circuit catalan !

Le deuxième week-end de mai laisse place aux sensations fortes à l’occasion du Grand Prix annuel de Barcelone !

Attention l’asphalte va chauffer avec le passage de pilotes de renom. Lewis Hamilton, Sebastian Vettel, Fernando Alonso, Carlos Sainz ou Nico Rosberg et leurs bolides vous offriront un spectacle grandiose, alors : attachez vos ceintures !

Voll-Damm Jazz Festival

Il fallait bien au moins deux weekends début mai pour profiter pleinement du Voll-Damm Jazz Festival de Vic ! Il est avec celui de Terrassa LE festival de jazz à ne pas manquer en Catalogne.

Les aficionados de musique le connaissent pour les têtes d’affiches qu’il a vu défiler mais aussi pour sa programmation audacieuse. Des grands noms du genre tel qu’Arve Henriksen, Agustí Fernández Liquid Quintet ou encore Astrio y ont donné des représentations.

Le petit plus c’est qu’il fait bon vivre dans la ville de Vic et quand le jazz s’invite dans les rues le bonheur est au rendez-vous ! C’est certainement pour cela que la ville a organisé des concerts dans trois lieux différents. Il faut compter entre 8 et 10 € la place, et quelques concerts sont même gratuits. L’agenda musical commence doucement à se remplir pour l’été, on y va ?

Journées de l’escargot

La ville de Lleida ne lésine pas sur la quantité quand il s’agit de fêter l’Aplec del Caragol !

Lors de cette grande fête gastronomique (déclarée fête d’intérêt touristique national et fête nationale d’intérêt traditionnel), ce n’est pas moins de douze tonnes d’escargots qui sont préparés. Ces petites bêtes seront consommées en trois jours seulement, autant vous dire que c’est un véritable banquet qui vous attend !

Vous devez certainement vous demander pourquoi les escargots sont mis à l’honneur : tout simplement parce que c’est l’ingrédient de base pour un repas de l’Aplec del Cargol, ce qui explique que leur consommation augmente de manière spectaculaire au mois de mai.

Allez faire un tour à cet événement, il y a même une zone de dégustation où vous pouvez goûter et tester vos connaissances en matière de gastéropodes !

Patum de Berga

Comme chaque année entre fin mai et fin juin se tient la Patum de Berga !

Cet événement incontournable de Catalogne existe depuis près de 600 ans et coïncide avec la Fête Dieu. À l’origine, la Patum était une procession qui accompagnait les célébrations au Moyen-Âge. Plus qu’une simple fête, c’est un cadeau inestimable : un héritage qui a su traverser les âges. L’UNESCO a bien compris la valeur de cette tradition populaire et a décidé de classer l’événement en tant que « chef-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité ».

Allez constater par vous même l’ampleur du phénomène et profitez des représentations théâtrales et d’un défilé où de nombreuses surprises vous attendent !

Falles del Pirineu

Chaud devant ! Vous êtes prêts à vivre une expérience unique ? Les Falles del Pirineu vont illuminer votre mois de juin.

Quoi de mieux pour célébrer le soleil pendant le solstice d’été qu’avec un grand feu de joie, ou plutôt un bûcher comme hymne à la vie ? Niveau organisation, mieux vaut se retrousser les manches puisque la coutume veut qu’on descende de la montagne, flambeaux à la main pour allumer les bûchers en contrebas. Et pour rajouter une dose de convivialité à l’ensemble, tous les participants dînent et dansent autour du feu.

Ce moment festif est un des grands rendez-vous de l’année où familles, amis et voisins se retrouvent pour partager une dose de bonheur. Cette tradition folklorique qui remonte au XIe siècle a été déclarée « Bien Immatériel du Patrimoine Culturel par l’UNESCO » : de quoi réchauffer les cœurs amoureux de la Catalogne !

Primavera Sound

Au Parc du Forum de Barcelone, la scène vibre aux sons des musiques du festival « Primavera Sound » qui se déroule le premier weekend de juin !

Vous allez en prendre plein les yeux tout au long du festival avec des concerts aux styles éclectiques qui feront le bonheur du plus grand nombre. Des artistes connus à l’échelon international viendront charmer vos oreilles, et si vous débordez d’énergie vous pourrez continuer à enflammer la piste de la célèbre discothèque Apolo qui accueille certains groupes du festival !

Côté organisation, le parc du Forum possède 4 zones de restauration avec des menus spéciaux pour les personnes ayant un régime particulier (repas végétariens, sans lactose, sans gluten, sans sucres et boissons sans alcool). Une bonne raison pour partager cet événement musical avec votre bande d’amis !

Festival Sonar

Si quelques morceaux de musique électronique s’invitent sur votre playlist, ne passez pas à côté du Festival Sónar qui se déroule à Barcelone à la mi-juin !

C’est le plus grand festival de musique électro du monde alors inutile de vous préciser que les incontournables du genre sont précédemment venus mettre l’ambiance avec leurs sons mythiques. James Blake, Alizzz, Ben Klock, Mura Masa ou Alva Noto… Ça doit sûrement vous dire quelque chose ? D’autres étoiles montantes de la scène électro sont aussi venues régaler le public ces dernières années avec des petites pépites musicales !

En plus, vous avez le choix de l’ambiance : si vous êtes plutôt un lève-tôt le Sonar by day dans le quartier de Montjuic vous fera danser sous le soleil. En revanche si vous êtes un oiseau de nuit le Sonar by night dans le quartier de l’Hospitalet vous fera rêver toute la nuit avec du bon son sous les étoiles.

Fêtes de Corpus

S’il y a bien une fête haute en couleurs c’est celle de Sitges ! À la vue des tapis de fleurs qui transforment le sol de la ville en une toile de maître éphémère, on comprend que l’événement soit reconnu à l’échelle internationale. La myriade de fleurs colorées, aux parfums délicats vous entraîne dans un univers empreint de douceur. Cette parenthèse enchantée prend vie à l’occasion de la célébration du Corpus Christi avec une procession animée par des danses de géants : Il y a définitivement un petit côté magique à Sitges !

Si vous êtes du genre minimaliste, vous trouverez certainement votre bonheur avec l’exposition de bonsaïs et d’œillets que propose la ville. Et pour ceux qui auraient la main verte : il y a les concours de décoration florale des façades et de tapis de fleurs naturelles… Alors, votre imagination est-elle déjà en train de fleurir ?

European Balloon Festival

Début juillet, on vous propose de prendre un peu de hauteur à Igualada à l’occasion de l’European Balloon Festival.

Vous voyez tous ces points colorés dans le ciel ? Ce sont des montgolfières ! Ce festival est l’un des plus importants d’Europe, et chaque année ce sont plus de 25 000 personnes qui viennent admirer ces ballons géants. On pourrait presque s’imaginer qu’ils créent leur propre ballet dansant dans le ciel !

Il n’y a pas à dire ce festival a le don de nous faire décoller.

Festival de Cap Roig

Écouter de la bonne musique c’est tellement agréable, mais dans un cadre idyllique c’est carrément le paradis ! C’est ce que propose le festival pop de Cap de Roig qui a lieu entre le début du mois de juillet jusqu’à la mi-août : parfait pour profiter de la période estivale ensoleillée.

Et la cerise sur le gâteau c’est que l’événement est hébergé dans le château de Cap de Roig avec son jardin donnant sur la mer : un vrai décor de cadre postale !

À l’image de l’endroit, le son est aussi de grande qualité. En 2017 se sont les voix de Wilco, Norah Jones, Ben Harper, Sílvia Pérez Cruz, Passenger… Et une dizaine d’autres artistes qui ont embarqué les festivaliers dans un voyage sonore des plus délicieux.

Cantada d’Havaneres

On vous propose de vous laissez bercer par les flots et d’écouter quelques morceaux de musique avec de grandes voiles de bateaux en toile de fond : ça vous tente ?

À Calella de Palafrugell, les chants d’Havaneres sont un rendez-vous incontournable depuis la première représentation de 1966, issue d’une rencontre entre chanteurs dans le bar Can Batlle. Forts de ce succès, les organisateurs ont réitéré l’événement sur la plage de Calau jusqu’en 1969, puis dans le parc de Port Bo où se déroule désormais le festival.

Ces dernières années, les Havaneres ont attiré plus de 40 000 personnes. Que vous soyez un marin d’eau douce ou d’eau salée, tenez vous prêts à pousser la chansonnette !

Festival Cruïlla

Chaque année depuis 2008, le Parc du Forum de Barcelone accueille le festival de Cruïlla Barcelona lors de la première quinzaine de juillet. Les organisateurs « Barcelona Events Musicals » souhaitent s’affranchir des préjugés parfois associés aux festivals, et défendent l’idée que la musique est avant tout un symbole de diversité.

D’ailleurs, la programmation ne se cantonne pas seulement à la musique et utilise de nombreux supports pour éveiller les esprits. D'autres activités sont prévues au programme : jeux, ateliers et stands d'organismes engagés dans des projets sociaux sont aussi là pour donner de l’amplitude au mouvement. Cette démarche solidaire et ouverte sur l’art a résonné chez de nombreux artistes tel que Jamiroquai, Two Door Cinema Club, The Lumineers, Pet Shop Boys et Txarango !

Festival International de musique Pau Casals

Le Festival international de musique Pau Casals, qui existe depuis 1981, rend hommage au musicien et humaniste convaincu Pau Casals.

Le violoncelle, l’instrument de prédilection de l’artiste, est le fil conducteur du festival. Depuis sa création, les plus grands interprètes et les meilleures formations du monde entier sont venus apporter leur contribution et faire profiter le public de leurs talents. En 2017 on a retenu la présence de l’organiste Benjamin Alard, le pianiste Richard Goode et le quartet Quatuour Zaïde accompagné du pianiste Eric Le Sage.

Lors de ce festival de référence, une musique d’une grande qualité résonne pendant les mois de juillet et août, en face de la maison où vécu Pau Casals. Une jolie manière de rappeler que sa présence ne s’est pas éteinte dans le monde musical !

Festival de la Porta Ferrada

Fondé en 1958, le plus ancien festival d’été de Catalogne est celui de la Porta Ferrada qui rythme la ville de Sant Feliu de Guíxols de la mi-juillet à la fin du mois d’août.

Le festival est un clin d’œil à l’art sous de nombreuses formes : entre musique, théâtre et danse, les représentations sont plus que riches ! Le petit plus c’est que ces spectacles sont visibles dans des endroits uniques qui font l’identité et le charme de Sant Feliu de Guíxols. On vous recommande donc de faire un tour du côté de l’église romane du Monastère, du Théâtre Auditorium Municipal, de la Maison Traschler ou encore dans différents jardins de la ville. Dans ces lieux de caractères se sont déjà produit des artistes comme Toquinho & Maria Creuza, Jamie Cullum, Zucchero, Sarach Chang…

Fête de la Renaissance

La ville de Tortosa est connue pour ses vielles pierres qui font traverser les époques à leur simple vue. L’ambiance particulière nous replonge dans la splendeur du XVIème siècle.

Pour les férus d’histoire, on vous recommande de participer à la Fête de la Renaissance déclarée fête d’intérêt touristique national. Si cette époque historique est mise à l’honneur c’est parce que Tortosa est l’épicentre de l’art de la Renaissance en Catalogne. En hommage à cette riche période économique, artistique et culturelle, la ville célèbre tous les ans son passé glorieux ! Pour l’occasion, plus de 500 acteurs, 3000 figurants habillés en costume médiéval et de nombreux musiciens se mettent en scène pour une soixantaine de représentations. Le spectacle promet d’être grandiose !

Les Santes

Le 27 juillet, on fête Sainte Juliana et Sainte Semproniana qui sont les patronnes de la ville de Mataró ; d’où le nom de l’événement : « Les Santes ».

Si la manifestation a été déclarée « fête patrimoniale d'intérêt national » et qu’elle figure au catalogue du patrimoine festif de la Catalogne, c’est pour ses activités uniques et riches d’histoire. Ce qui marque les esprits c’est la famille Robafaves i els Nans qui sont les géants représentant l’institution de Mataró. Leur costume d’un autre temps et surtout leur taille surdimensionnée ne peut qu’interpeller et étonner !L’apparition de certaines bêtes curieuses comme des dragons ou des aigles géants rajoute un peu de magie à l’ensemble.

Si vous participez à la fête, ne manquez pas non plus la messe de Glòria del Pare Blanch et le rituel de l'endormie pour vous plonger complètement dans l’ambiance mystique de Mataró !

Festival Grec

Le Grec est le festival de musique et de théâtre le plus important de Barcelone ! Il propose au mois de juillet des pièces de théâtre, des spectacles de danse et des concerts dans divers lieux de Barcelone.

Rien de mieux pour profiter des coins et des recoins de la ville tout en se divertissant ! Sachez tout de même que la majeure partie des spectacles se déroule dans le théâtre de Montjuïc construit en1976 : un lieu exceptionnel pour un moment inoubliable.

Et si votre agenda de l’été n’est pas encore trop chargé, voici une sélection de 10 festivals de Catalogne qui devrait vous donner envie de danser !

Festival Castell de Peralada

Assez éclectique, le festival Castell de Peralada propose un large éventail de représentations artistiques allant de l’opéra au jazz en passant par des spectacles de danses.

Du début juillet jusqu’à la mi-août, le château de Peralada vous ouvre ses portes. On ne pourrait rêver mieux comme lieux de charme pour écouter de la bonne musique : un château digne d’un compte de fées !

On vous donne rendez-vous dans un cadre verdoyant : les spectacles se tiennent sur la scène extérieure placée au milieu du jardin. Une belle façon d’inaugurer la saison des festivals de l’été !

Fêtes du quartier de Gràcia

La Festa Major de Gràcia vient de fêter ses 200 ans et malgré son grand âge elle n’a pas pris une ride et continue d’émerveiller petits et grands ! Cette fête de quartier est la plus envoûtante de Barcelone où du 15 au 21 août, les rues du quartier de Gràcia sont entièrement décorées par les habitants.

Un prix est même décerné pour la décoration la plus originale, alors les catalans ne manquent pas de rivaliser d’ingéniosité ! Les rues se transforment en champs de fleurs et vous embarquent dans divers univers féériques dans lesquels flottent des chapeaux, des lanternes et autres ornements hauts en couleurs.

La festa major est certainement l’un des moments les plus propices à la découverte des traditions catalanes dans toute leur splendeur ! Pour donner le ton festif de la fête on peut compter sur de nombreuses réjouissances catalanes comme les castellers, les processions de géants et les danses de diables… Enfin le bouquet final : un grand feu d’artifices pour laisser des étoiles dans les yeux de tous les participants.

Sant Fèlix

Si vous aimez la tradition catalane, vous ne pouvez pas faire plus authentique que les castells ! Ces pyramides humaines spectaculaires sont incontournables en Catalogne et les castells s’admirent lors de nombreuses fêtes populaires et fêtes de quartier.

La popularité de cette activité est telle qu’elle a été reconnue au patrimoine de l’humanité. Cette vague humaine colorée qui s’élance dans le ciel est une expérience à vivre et pour ça on vous recommande de vous rendre à Sant Fèlix à Vilafranca. C’est ici que de nombreuses colles se donnent rendez-vous pour tenter de construire le castell le plus haut. Préparez vous à assister à un concours vertigineux ! Et si après ce spectacle vous souhaitez visiter un peu la ville, voici un article qui pourrait vous intéresser.

Aquelarre

Depuis 40 ans, la ville de Cervera s’embrase durant le dernier weekend du mois d’août et un vent de magie souffle sur la ville lors de l’évènement Aquelarre (qui signifie « réunion de sorcières ») !

Ne vous attendez pas pour autant à avoir peur, laissez-vous plutôt émerveiller par le moment ! Pendant quelques jours la ville propose des spectacles, concerts, bals et autres réjouissances qui se rapportent à l’ésotérisme sans oublier bien sûr les feux d’artifices qui éclairent les rues du vieux quartier. Cet évènement est diablement festif ! Peut-être le prochain à mettre dans votre agenda ?

Fête patronale de Solsona

En septembre c’est la Mare de Déu del Claustre que l’on honore lors de la fête patronale de Solsona.

Depuis trois siècles le rituel qui n’a pas changé, est toujours attendu avec impatience par les habitants ! Vous allez assister aux traditions grandeur nature avec le célèbre bal des géants, où deux couples de plus de quatre mètres paradent dans des costumes médiévaux, accompagnés par des figures folkloriques catalanes comme le dragon ou encore l’aigle.

Et le spectacle ne s’arrête pas là ! Concerts, danses nocturnes (sardanes), spectacles pour enfants et expositions variées sont les ingrédients incontournables de la fête patronale de Solsona. On a hâte de vibrer au rythme de cette fête catalane !

Diada

Le 11 septembre 1714 marque la fin du siège de Barcelone lors de la guerre de Succession d’Espagne, qui opposait les Bourbons aux Autrichiens. Cette date historique est restée ancrée dans l’histoire catalane comme un symbole fort et à cette occasion, le monument de Rafael Casanova à Barcelone reçoit de nombreuses offrandes florales.

Les villes et villages catalans se mettent quant à eux, aux couleurs du drapeau catalan : la senyera. On a pour coutume de l’accrocher aux balcons et de l’arborer lors de manifestations. Pendant cette journée particulière l’hymne de la Catalogne le « Cant dels Segadors », est aussi entonné et rythme cette date, connue sous le nom de journée nationale de la Catalogne ou Diada de l’Onze de Setembre.

Fête de la Mercè

Lors de la fête de la Mercè toute la tradition catalane s’invite aux réjouissances ! L’origine date de 1687 où, victime d’une invasion de sauterelles, Barcelone s’en était remise aux mains de la Vierge de la Miséricorde. Une fois l’invasion passée, en signe de reconnaissance, la vierge fut nommée comme la sainte patronne de Barcelone.

En 1902 on organise la première fête patronale, qui est depuis devenue un modèle de fête catalane. Pendant quatre jours, vous allez avoir le droit à une fête ponctuée par de nombreuses activités traditionnelles, tel un recueil de la culture populaire de l’ensemble de la Catalogne. Ainsi vous pouvez assister au défilé de la Miséricorde, à la parade des géants et des nains, aux spectacles pyrotechniques, aux castells et aux danses traditionnelles. Pour finir la journée en beauté la féérie s’installe avec le célèbre correfoc qui est un défilé de diables et de créatures du feu. Enfin la marche se clôture par un feu d’artifices : de quoi faire rêver les petits et les grands !

Fête de Santa Tecla

La fête de Santa Tecla est la plus grande manifestation de Tarragone qui, pendant dix jours, sème le bonheur dans les rues de la ville.

Résultat : on assiste à une explosion de musiques, de couleurs et de joie à travers de nombreuses activités : danses traditionnelles, castells, correfocs (spectacles pyrotechniques), et défilé d’animaux fantastiques vont vous plonger dans une ambiance festive à la catalane !

Fête de la moisson

Les Terres de l’Ebre sont célèbres pour leurs rizières qui bordent les paysages de la région. Après avoir vu les petites poussent grandir, septembre sonne comme l’heure de la récolte et on fête la moisson !

Il ne reste plus qu’à déguster le délicieux riz autour d’une bonne table avec une recette à la sauce catalane évidemment !

Festival ornithologique du Delta

Le Delta de l’Ebre est la zone la plus humide de Catalogne, et l’un des espaces naturels les plus importants de l’ouest méditerranéen. Non seulement les paysages sont à couper le souffle, surtout lorsque le ciel bleu se reflète dans le Delta, mais en plus c’est l’endroit idéal pour les amis des animaux !

Si vous aimez les bêtes vous serez certainement comme un poisson dans l’eau pendant le Festival ornithologique du Delta qui accueille de nombreuses activités liées à la nature.

Pour étayer vos connaissances en la matière, rien de tel que de participer aux lectures, formations et workshops organisés. Et petit bonus : il y a une foire de produits locaux dans laquelle vous trouverez certainement votre bonheur !

Open House Barcelona

Après New York, Dublin, Tel-Aviv et Londres, c’est à Barcelone que l’Open House a posé ses valises depuis quelques années.

Le principe est plutôt original : chaque complexe architectural un peu atypique et d’ordinaire fermé au public ouvre exceptionnellement ses portes durant 48h. Quel privilège de faire partie de la poignée d’individus à entrer dans ces murs qui ne reçoivent habituellement aucun visiteur !

Le petit plus de cette visite c’est que les curieux (et ils ont raison de l’être) peuvent échanger avec les artistes et architectes. Pas étonnant que l’Open House Barcelona remporte chaque année de plus en plus de succès.

Castanyada

Lorsque les arbres s’enveloppent dans des manteaux de feuilles colorées de rouges et de jaunes cela indique que l’automne débarque en Catalogne. Pour que les réjouissances soient totales, elle est accompagnée de la Castanyada !

Les prémices de la fête de la châtaigne remontent au XVIIIe siècle en tant que variante des repas funéraires. Actuellement, elle est fêtée en famille ou entre amis, comme une fête de quartier. Traditionnellement, on y déguste des châtaignes grillées au feu accompagnées de patates douces cuites au four et de panellets : un régal !

Si vous préférez flâner dans les rues vous croiserez peut-être une marchande de châtaignes : vêtue de vêtements simples et d’un foulard sur la tête, elle propose des châtaignes grillées enveloppées dans du papier journal. Bon profit!

Sitges Film Festival

En octobre à Sitges, les cinéphiles amateurs de merveilleux, de science-fiction et de tous les genres faisant appel à l’imaginaire trouveront leur bonheur à l’occasion du Festival International de Cinéma Fantastique. Cette manifestions culturelle est une vraie tête d’affiche puisqu’elle est l’une des plus médiatisées en Catalogne !

Depuis 1968, le festival est un moment attendu par les spectateurs qui souhaitent découvrir les dernières tendances et les nouvelles technologies diffusées sur grand écran. Attention la séance va commencer, alors munissez-vous d’un grand seau de pop-corn : vous allez vous régaler !

Festival Temporada Alta

Si l’art vivant vous plaît, vous bouleverse ou réveille des émotions en vous, ne passez pas à côté de Temporada Alta ! Ce festival d’arts scéniques se déroule tous les ans entre la ville de Gérone et celle de Salt sur la Costa Brava.

Depuis sa première édition en 1992, l’événement est devenu une référence dans le domaine des Arts en Europe. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il s’étire sur trois mois (d’octobre à décembre). Il faut dire qu’il y a plus d’une représentation à voir dans cette programmation riche : pièces de théâtre, cirques, concerts et spectacles de danse sont proposés.

Dans ces quelques 80 spectacles ont y retrouve aussi bien des grands classiques que des œuvres plus contemporaines, autant dire que vous n’avez que l’embarras du choix !

Concours de castells de Tarragona

2018 est une année paire, et c’est tant mieux puisqu’une les concours de castells ont lieux d’une année sur deux à Tarragone.

Vous verrez se réunir près de 42 colles de castellers : c’est l’évènement le plus important regroupant autant de castells en Catalogne ! Les 6 000 spectateurs attendus ne sont jamais déçus du spectacle qu’offrent ces pyramides humaines et colorées qui s’élèvent dans le ciel.

Les principales colles de castellers se rencontrent à dans les anciennes arènes de Tarragone au cours d’une une longue et passionnante compétition. Dans ce cadre original et chargé d’histoire vous verrez des performances remarquables qui portent à bout de bras les traditions qui rythment le cœur des catalans !

Santa Úrsula

À la fin du mois d’octobre, la ville de Valls célèbre la Sainte Úrsula et toute la ville est en effervescence lorsque la fête bat son plein ! Les spectateurs en prennent plein les yeux pendant la Foire de Santa Úrsula et sa fête du feu, lors de laquelle les diables de Valls sont de sortie.

Allez sur la mythique Plaça del Blat et si vous levez les yeux au ciel vous pouvez aussi voir les castellers s’amuser à défier la gravité pour le plus grand bonheur d’un public ébahi ! Et il y a de quoi en voyant ces colles pouvant atteindre parfois jusqu’à 9 étages d’homme et de femmes en pleine démonstration d’agilité.

Toussaint

Avis aux gourmands qui aime partager un bon repas en compagnie de leurs proches : la Toussaint c’est avant tout une histoire de famille où pour rendre hommage au défunts, les familles se rendent sur les tombes de leurs ancêtres le 1er novembre.

Pourtant, la Toussaint conserve un caractère festif puisque cet événement populaire rassemble petits et grands gourmands autour de délicieuses spécialités catalanes de saison. Ainsi, le 31 octobre et le 1er novembre, familles et amis se réunissent autour d’un repas avec au menu des patates douces au four, des châtaignes grillées et des panellets : un dessert traditionnel catalan à base de massepain. Pour arroser le festin, on serre des vins doux tel que le moscatell, le mistela ou le garnatxa. Il n’y a pas à dire : c’est un délice de pouvoir partager des moments en famille !

Voll-Damm Jazz Festival Barcelona

Si vous aimez cette douce musique qu’est le jazz, on peut dire que la Catalogne sait faire votre bonheur tout au long de l’année ! On vous propose de noter dans votre agenda la date du Festival International de Jazz de Barcelone qui est une référence mondiale dans le genre.

Il doit sa renommée à une progression constante et méticuleuse, qui a permis de faire naître des étoiles montantes du jazz et de continuer à promouvoir des têtes d’affiche avec une programmation attractive. Plus d’une animation est proposée pour s’immerger complètement dans cet univers musical à part : concerts gratuits, cours magistraux dispensés par des grands noms, conférences, rencontres avec les artistes… Une programmation complète autant pour les fins connaisseurs que pour les novices qui sauront apprécier le jazz avec passion et intensité.

Marché médiéval de Vic

C’est en arpentant les rues de Vic, bordées de vielles pierres chargées d’histoire, que l’on comprend l’importance de l’époque médiévale de la ville.

Pour rendre hommage à son passé et pour faire perdurer son identité, le centre historique de Vic remonte le temps ! Pendant 5 jours, la ville recrée l'époque médiévale avec des mises en scènes d’évènements historiques, des pièces musicales et théâtrales. Danses et spectacles de rue viennent compléter le tableau pour émerveiller le public à la vue des costumes d’époques portés par les saltimbanques lors de cet marché médiéval !

Enfin si vous voulez garder un souvenir de cette escapade d’un autre temps, faites quelques emplettes sur les stands des exposants dispersés autour de la vieille ville. Vous y trouverez des objets de décoration, bijoux, crèmes, médicaments à base de plantes, accessoires vestimentaires, viandes, fromages, pâtisseries, confitures et chocolats… N’oubliez pas votre panier de courses !

Fêtes de Noël

Les traditions de Noël, c’est sacré en Catalogne et même si certaines vous sont familières comme le sapin, la bûche, les crèches et les marchés de Noël, d’autres vont certainement vous étonner !

En Catalogne il existe le Tió de Nadal, représenté par une vraie bûche en bois sur laquelle est peint un visage. Les crèches catalanes sont aussi une vraie institution en Catalogne, il y a d’ailleurs plus d’une crèche vivante à visiter pendant les fêtes ! Celles qui se trouvent dans les maisons sont aussi particulières puisqu’il s’y cache un personnage un peu spécial : le caganer. Posé dans un endroit discret, il utilise la crèche comme lieu d’aisance, ce qui a le don de divertir les catalans.

Alors quelles sont vos bonnes résolutions pour bien commencer la nouvelle année et être sur d’être gâté au prochain Noël ?

Cavalcade des 3 Rois Mages
© Pere Toda Ajuntament de Valls
Calçotada de Valls
© Ingocat
Carnavals
© Visitsitges
Festival Jazz Terrassa
© Miquel Carol
Passió d’Esparreguera
© Oriol Llauradó
Passió d’Olesa
© Olesa
Procession et la dansa de la mort
© Ajuntament de Verges
Semaine sainte
© Jordi Pareto
Sant Jordi
© Pere Toda Ajuntament de Valls
Festival Temps de Flors
© Temps de flors
Grand Prix Formule 1
© F1
Voll-Damm Jazz Festival
© Mar Morey Voll Damm Festival
Journées de l’escargot
© Oriol Clavera El Segrià
Patum de Berga
© Lluis Carro
Falles del Pirineu
© Ollau
Primavera Sound
© Eric Pàmies
Festival Sonar
© Ariel Martini
Fêtes de Corpus
© Oriol Llauradó
European Balloon Festival
© Lluis Carro
Festival de Cap Roig
© Marc Castellet
Cantada d’Havaneres
© Marc Castellet
Festival Cruïlla
© Xavi Torrent
Festival International de musique Pau Casals
© Marc Castellet
Festival de la Porta Ferrada
© Pho2rent
Fête de la Renaissance
© Tortosa Turisme
Les Santes
© Ajuntament de Mataró
Festival Grec
© El buit
Festival Castell de Peralada
© Marc Castellet
Fêtes du quartier de Gràcia
© Fundació Festa Major de Gràcia
Sant Fèlix
© Servei Promoció Turística - Ajuntament de Vilafranca
Aquelarre
© Aquelarre de Cervera
Fête patronale de Solsona
© Jordi La Rosa Lladós
Diada
© Jordi La Rosa Lladós
Fête de la Mercè
© Lluís Carro
Fête de Santa Tecla
© ACT
Fête de la moisson
© Lluís Carro
Festival ornithologique du Delta
© Terres de l'Ebre
Open House Barcelona
© Antonio Navarro
Castanyada
© CC
Sitges Film Festival
© Arxiu del Festival de Sitges
Festival Temporada Alta
© Temporada Alta 2017
Concours de castells de Tarragona
© Manel R. Granell - Turisme Tarragona
Santa Úrsula
© Alex Latorre
Toussaint
© Oriol Llauradó
Voll-Damm Jazz Festival Barcelona
© Lorenzo Duaso - Festival Internacional de Jazz de Barcelona
Marché médiéval de Vic
© Marc Senyé
Fêtes de Noël
© Martí Albesa

Actualités

© Servei Promoció Turística - Ajuntament de Vilafranca